PUBLICITÉ

Afrique Publié le lundi 21 octobre 2013 | RFI

Mali : la Cédéao promet de payer les contributeurs de la Misma dans les prochains jours

© RFI Par BIPA
Mission intégrée des Nations unies pour la stabilité au Mali (Minusma): le Bataillon logistique ivoirien (Batlog) en route pour Bamako
Mercredi 1er mai 2013. Abidjan. Les premiers soldats ivoiriens devant intégrer la Force internationale de soutien au Mali (Misma) se mettent en route pour Bamako après plusieurs mois de préparation. Le contingent comprend 103 éléments, sur les 235 du bataillon logistique que la Côte d’Ivoire va fournir à la Misma
La Cédéao devrait payer les pays contributeurs de la Misma dans les prochains jours. C'est ce qu'assure son département de maintien de la paix. La Misma, c'est la force ouest-africaine au Mali, à laquelle étaient associées les troupes tchadiennes intervenues dans le nord du pays aux côtés des troupes françaises. Lundi 21 octobre, le ministre tchadien des Affaires étrangères a expliqué à RFI que son pays, l'un des plus gros contributeurs en troupes, n'avait toujours pas été payé. Cette procédure prend du temps, explique-t-on du côté de la Cédéao. Que peuvent espérer les soldats ? suite de l'article sur RFI

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ