x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 24 décembre 2013 | L’intelligent d’Abidjan

Réconciliation Nationale / Hamed Bakayoko rassure : ‘‘J’ai gardé de bons rapports avec Gbagbo ’’

© L’intelligent d’Abidjan Par DR
Cérémonie de remise du projet de relatif de rapprochement de la Police nationale des populations
Vendredi 20 décembre 2013. Abidjan. Le ministre de l`intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko (photo) préside la cérémonie de remise du projet de relatif de rapprochement de la Police nationale des populations.
«Nous sommes au cohi pour la paix » pour parler comme à Yopougon ou encore nous sommes disposés à aller à la paix et à la réconciliation. C’est l’assurance donnée par des mouvements de jeunesse pro-Gbagbo, notamment la Coalition de la Jeunesse Patriotique pour la Paix et la Réconciliation (Cjppr) de Zadi Djédjé et la génération Blé Goudé de Affou Bamba au Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité (MEMIS), Hamed Bakayoko. C’était le samedi 21 décembre 2013 au centre culturel Gloris de Yopougon où, le ministre d’Etat était l’invité spécial des deux organisations unis pour parler de paix et de réconciliation. Pour Affou Bamba, tout comme pour Zadi Djédjé, la jeunesse patriotique est déterminée à accompagner l’effort des autorités ivoiriennes dans le sens de la recherche de la paix et de la réconciliation. C’est pourquoi, les deux leaders, ont invité leurs camarades proches de l’ex-président à faire confiance au président Ouattara qui œuvre pour le bien-être de chaque ivoirien sans exception. Ils ont exprimé leur gratitude au ministre de l’Intérieur pour sa sollicitude à leur égard. «Nous sommes au cohi pour la paix car nous savons que le président Ouattara pense à la jeunesse», a indiqué Zadi Djédjé en se référant aux emplois obtenus par certains jeunes pro-Gbagbo sous la gouvernance Ouattara. Aux jeunes patriotes, Hamed Bakayoko, a conseillé de tourner la page de la belligérance et de la méfiance. Car, dira-t-il, ‘’ nous sommes les enfants d’un même pays’’. Le ministre d’Etat a, par ailleurs, invité la jeunesse de l’opposition, a être respectueuse de la république, en évitant de se faire manipuler par ceux qui désirent prendre le pouvoir par les armes. «Je viens vers vous pour montrer qu'on peut ne pas avoir la même vision politique et se retrouver. Arrêtons les palabres, ça ne profitent à personne», a insisté Hamed Bakayoko. Avant de lever un coin de voile sur les bonnes relations qui demeurent entre lui et l’ex-président Laurent Gbagbo. « Même à La Haye, j’ai gardé les rapports avec Gbagbo, j’ai été son ministre, s’il a des messages importants à faire passer, il sait comment m’envoyer les messages ».

L.Barro

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ