PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 9 mai 2014 | Ivoire-Presse

Autonomisation des femmes de la Région du Kabadougou – le Maire Nassénéba Touré initie un séminaire sur la stratégie managériale pour les femmes dans le développement socio-économique

© Ivoire-Presse Par Marc Innocent
Promotion du genre: la mairie d`Odienné renforce les capacités de ses femmes
vendredi 09 Mai 2014. Maire d`Odienné. Salle Henry Bourgouin. Le préfet de la région du Kabadougou a présidé la cérémonie d`ouverture du séminaire des femmes sur les stratégies managériales des femmes pour le développement socio-économiques d`Odienné. Madame le Maire Nassénéba Touré a pris part à la cérémonie.
A l’initiative du maire d’Odienné, Nassénéba Touré, s’est ouvert vendredi dans la capitale de la région du Kabadougou, un séminaire sur la stratégie managériale pour les femmes dans le développement socio-économique du département d’Odienné.
Selon le maire d’Odienné, ce séminaire vise à impulser chez les femmes du département, la dynamique de développement à travers un entrepreneuriat féminin fort. Il s’agira à terme de doter les femmes d’outils techniques et modernes qui les rendent capable d’exercer et de maîtriser le travail de la terre, à pouvoir s’unir en coopérative afin d’être plus fortes.
Ce séminaire revêt un intérêt capital en ce sens que la région regorge d’énormes potentialités agricoles. La présence de la présidente de la Fédération nationales des coopératives de vivriers de Côte d’Ivoire (FENACOVICI), Colette Irié Lou obéit au besoin de montrer aux femmes combien le travail de la terre peut rendre la femme autonome financièrement.
En organisant ce séminaire, le souhait de l’initiatrice est de voir les femmes du département sortir de la pauvreté et prendre part au développement de leur région, dira le préfet de la région du Kabadougou, Michel Yao Amani. S’il n’y a pas de développement sans paix, la réalité est que même avec la paix, il ne peut y avoir de développement sans femme, insistera le préfet de la Région du Kabadougou.
Ce séminaire sensé participer au changement des conditions de vie des femmes du département, durera 48 heures et enregistrera la participation de personnalités et structures du monde agricole.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ