PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 13 septembre 2014 | AIP

Daloa : SOS pour l’école primaire publique 3 de Zaliohouan

président du comité de gestion (COGES) de l’école primaire publique 3 de Zaliohouan (sous-préfecture de Gadouan), Zadi Gnali Christophe sollicite l’aide de bonnes volontés pour construire trois nouvelles classes en lieu et place de l'espèce "de poulailler sans porte ni fenêtre" qui ne permet pas aux écoliers et aux maîtres de travailler dans un environnement adéquat.
Pour le président du COGES qui a approché l’AIP vendredi dans le cadre de la cérémonie de remise de kits scolaires et de matériel didactique aux élèves et enseignants du groupe scolaire de Zaliohouan par la mutuelle de développement dudit village, le besoin de bâtir ces nouvelles classes est urgent. Dans la mesure où ce sont 150 enfants, à raison de 50 par salle et de trois enseignants qui vont être obligés de travailler encore dans des conditions très difficiles au cours de l’année scolaire 2014-2015.
Selon M. Zadi, l’EPP 3, malgré sa délocalisation, fait partie du groupe scolaire de Zaliohouan qui compte quatre écoles. Dans le souci de décongestionner les effectifs très pléthoriques, le conseil général avait offert trois salles de classe, laissant le soin aux parents de réaliser les trois dernières classes pour en faire une école complète.
Mais depuis 2011, date d’ouverture de l’EPP 3, les parents d’élèves peinent à trouver les fonds nécessaires pour construire un autre bâtiment digne de ce nom, suite à celui réalisé par le conseil général. D’où l’appel à l’aide du président du COGES qui ne sait plus à quel saint se vouer pour donner une allure plus reluisante à son école.



yy/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ