PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 1 octobre 2014 | AIP

Le COGES de l’EPP Kami plaide pour la construction d’une clôture et des salles de classe

Yamoussoukro - Le vice-président du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES) du groupe scolaire du village de Kami, Félicien Kouadio Konan, a plaidé mardi pour la construction des salles de classe et d'une clôture afin de protéger l'établissement des nombreux vols enregistrés ces derniers temps.

''Nous sommes victimes au quotidien de vols au sein de l'école par manque de clôture'', a confié à l'AIP, le vice-président du COGES de Kami, Félicien Kouadio Konan. Il assistait à la cérémonie de sensibilisation sur le lavage des mains organisée au sein de l'école du village par l'Inspection de l'enseignement primaire de Yamoussoukro 3.

''Il ne se passe de nuit sans que les portes des classes et des bureaux ne soient cassées par des inconnus qui emportent avec eux le matériel didactique de l'école'', a fait savoir Kouadio Konan.

Il déploré l'insuffisance de salles classe à l'EPP de Kami. Toute chose qui n'a pas permis d'inscrire cette année un grand nombre d'enfants CP1. Aussi, a-t-il lancé un appel demandant au gouvernement, aux cadres de la région et aux généreux donateurs de leur venir en aide.

Kouadio Konan a également plaidé pour la construction d'un terrain de handball au sein de l'école primaire publique de Kami, détentrice du trophée régional OISSU handball primaire fille 2014.

''Malgré cela, nous n'avons pas de terrain d'entrainement ni d'équipement en maillots alors que nous sommes attendus à Man pour représenter la région du Bélier aux phases finales nationales dans notre catégorie'', a expliqué Félicien Kouadio Konan.

Le groupe scolaire de Kami regroupe trois écoles primaires dont la première a été construite en 1956, et a un effectif total de 869 élèves.

(AIP)
nam/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ