PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 21 mai 2015 | Le Nouveau Courrier

Religion /Le pasteur Kakou Azany Jean : Il faut s’opposer au nouvel ordre mondial

© Le Nouveau Courrier Par DR
Religion / Le pasteur Kakou Azany Jean président de la Mission prophétique les quatre êtres vivants
S’opposer au nouvel ordre mondial à tous les prix. C’est l’objectif que s’assigne La Mission prophétique les quatre êtres vivants et son président, le pasteur Kakou azany Jean, avec la sortie imminente de son dernier ouvrage intitulé « L’Eglise face au nouvel ordre mondial ». Au cours d’une conférence de presse hier au siège de la Mission à Cocody-Angré, l’homme de Dieu a dénoncé vigoureusement les pratiques blasphématoires telles que l’homosexualité… que les Etats de G7 imposent aux autres Etats souverains.

« Aujourd’hui, nous constatons l’imposition et la promotion à grande échelle des lois blasphématoires et controverses, aux Etats souverains par les Etats du G7, appelés ‘’la bête’’, en complicité avec leur fameuse institution internationale notamment l’ONU, les institutions de Breton woods, le club de Rome », a-t-il constaté avant de marteler : « Il faut refuser cela sans avoir peur. En tout cas, moi je ne crains pas les hommes. Je crains Dieu et je suis là pour répondre à son appel ».
Ainsi, le pasteur Kakou se propose-t-il d’aider les Chrétiens et toutes les populations quelle qu’elles soient, à s’opposer aux lois contraires à la morale.

« Notre société se dégrade, et les chrétiens croyant en la Bible sont mal préparés à affronter cette dégradation. Ce livre a pour but de préparer le peuple de Dieu et toutes les Nations à faire face aux défis du Nouvel Ordre Mondial. Il encourage à l’obéissance à la Parole de Dieu, en étant séparé de la mondanité et des fausses doctrines. La particularité de ce livre est d’aider les gens à comprendre aujourd’hui la vraie cause d’un tel niveau de chute morale de l’humanité », a fait savoir M. Kakou à la presse. L’ancien président de l’Union des journalistes de Côte d’Ivoire, Amos Béonaho, présent aux côtés du conférencier a renchéri les explications du pasteur. « Je félicite le pasteur Kakou Azany qui a écrit sur un sujet complexe. Je puis par ailleurs dire à toute la presse que cet homme a tout laissé, argent et biens matériels pour se mettre au service de Dieu. Il sait de quoi il parle », a témoigné M. Béonaho.

Faut-il le souligner, la cérémonie de dédicace du livre se tiendra le 6 juin prochain, au siège de la Mission, à Cocody-Angré.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ