x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 3 novembre 2015 | APA

Ouattara officiellement investi pour un second mandat à la tête de la Côte d’Ivoire

© APA Par Atapointe
Investiture du président de la République Alassane Ouattara
Mardi 3 novembre 2015. Abidjan. Investiture du président de la République Alassane Ouattara, au palais présidentiel au Plateau.
Le Président ivoirien réélu Alassane Ouattara a entamé, mardi, son second mandat à la tête de la Côte d’Ivoire au cours d’une cérémonie officielle de prestation de serment en présence de plusieurs personnalités dont ses homologues du Sénégal et du Bénin, a constaté l’Agence de Presse Africaine (APA) sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Devant le peuple souverain de Côte d’Ivoire, je jure solennellement sur l’honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l’intérêt supérieur de la nation », a déclaré Alassane Ouattara en lisant la formule consacrée du testament.

« Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur de la loi si je trahis mon serment », a-t-il poursuivi, la main droite levée, devant les membres du Conseil constitutionnel qui ont validé, la veille sa réélection.

Dans son adresse après l’investiture solennelle, M. Ouattara s’est engagé à prendre dans les prochaines semaines deux mesures essentielles. Il s’agit d’abord d’une mesure relative au renforcement du processus de réconciliation nationale. La deuxième décision sera relative aux étapes pour se munir d’une nouvelle constitution.

Outre le Président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) Macky Sall et le Président en exercice de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) Thomas Boni Yayi, le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire était également présent ainsi que des candidats malheureux à l’élection présidentielle du 25 octobre dernier à l’issue de laquelle M. Ouattara a été réélu avec 83,66% des suffrages exprimés.


LS/hs/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ