PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 15 décembre 2015 | Le Nouveau Réveil

Fête de la fraternité et de la solidarité: près de 1500 Morofoué de Yamoussoukro apportent leur soutien au Ministre Ahoua N’Doli

© Le Nouveau Réveil Par DR
Fête de la fraternité et de la solidarité: Près de 1500 Morofoué de Yamoussoukro apportent leur soutien au Ministre Ahoua N’Doli
Un dîner gala pour célébrer la fraternité, la solidarité et la cohésion. Près de 1500 Agni Morofouè résidant à Yamoussoukro, membres de l’Association des ressortissants Agni Moronou de Yamoussoukro (Aramy) ont invité le Ministre Ahoua N’Doli Théophile, Directeur de cabinet du Premier Ministre, pour parrainer parrainer leur cérémonie et l’assurer, par la même occasion, de tout leur soutien, dans ses actions de rassemblement et de développement dans la région du Moronou. C’était le samedi 12 décembre dernier, à la salle des fêtes de la mairie de ladite ville.

« La présente cérémonie dont l’objectif majeur est de renforcer les liens de fraternité, de cohésion et de solidarité entre les filles et fils du Moronou, vivant à Yamoussoukro, est assurément un acte louable et de haute portée sociale. Car il est bon pour des frères et sœurs, de demeurer ensemble », a indiqué le ministre Ahoua N’Doli, devant des centaines de membres de l’Aramy, réunis, pour un diner gala. Tout en rendant hommage à nanan Ehora Tehoa, chef de la tribu N’Gatia, président de la cérémonie.

Insistant sur la nécessité pour la diaspora du Moronou, de s’impliquer davantage dans le développement de la région, il a lancé un appel à la cohésion et au travail. « Il nous faut, par le travail, toujours le travail, reconstruire la prospérité du Moronou, qui doit prendre toute sa place dans le développement économique et social de la Côte d’Ivoire, tel que rêvée par le Président Alassane Ouattara, c’est-à dire « une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020 ».

Pour sa part, le maire de Yamoussoukro, Gnrangbé Kouakou Jean, co-parrain de la cérémonie, a rendu hommage au ministre Ahoua N’Doli, pour « l’important travail abattu auprès du Premier Ministre, dans la conduite des dossiers importants du pays » et salué l’esprit civique des membres de l’Aramy. « Un seul de ses membres, n’a jamais été indexé pour une inconduite dans la cité », a précisé le maire.

L’Aramy va célébrer ses 40 ans d’existence, dans deux ans. Avec ses 1500 membres environ, elle reste l’une des associations communautaires les plus importantes de Yamoussoukro. Elle est présidée par Ahondjon Koua Alain, un opérateur économique.

Des associations sœurs des localités des régions de l’Indénié-Djuablin, du Sud-Comoé et de la Mé, étaient représentées par de fortes délégations. Celes-ci ont apporté leur soutien à l’Aramy et indiqué leur attachement aux valeurs de rassemblement portées par le parrain, le Ministre Ahoua N’Doli Théophile.

JPL

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ