x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 29 décembre 2015 | Xinhua

Côte d’Ivoire : poursuite de l’indemnisation des victimes de la crise post-électorale

© Xinhua Par DR Bill leo
Indemnisation des victimes: 260 ayant-droits reçoivent chacun un million FCFA.
Deux-cent soixante ayant-droits des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire depuis 2000, ont chacun reçu, le lundi 28 decembre 2015 au siège du programme national de cohésion sociale (PNCS), un chèque d’un million de francs CFA, dans le cadre de la première phase des indemnisations des victimes.
ABIDJAN - Une nouvelle vague de victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire a reçu lundi à Abidjan des chèques d’une valeur d’un million de francs CFA (2000 USD), dans le cadre d’un processus d’indemnisation lancé en août par le gouvernement ivoirien.

Au total 200 victimes issues des communes de Yopougon et Treichville (Abidjan), de Bocanda (Centre) et Duékoué (Ouest), ont reçu leurs chèques des mains de la directrice du Programme national de cohésion sociale (PNCS), Koné Mariatou.

Deux mois plus tôt, du 5 au 15 octobre, des victimes des villes de la région du Grand Ouest ont été indemnisées.

Les personnes indemnisées sont issues d’un groupe de 3 500 personnes, ayant droit des victimes décédées, et 1 000 blessés qui ont été identifiés "dans un premier temps" par le Programme national de cohésion sociale.

A en croire le PNCS, plus d’un millier de personnes ont déjà obtenu réparation dans le cadre du processus d’indemnisation.

Le processus a été lancé officiellement le 4 août par le président Alassane Ouattara qui a annoncé la mise en place d’un fonds d’un milliard FCFA (deux millions USD) pour l’opération.

Alassane Ouattara avait présidé la remise symbolique d’un bon de santé ou d’un chèque d’un montant d’un million de FCFA (2 000 USD) à 50 victimes ou personnes ayant droit de victimes décédées.

Au total 158 238 victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire ont été recensées par la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (Conariv).

L’opération a concerné les victimes et les ayants droit de victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire depuis 1990, année de la réinstauration du multipartisme.

Les deux décennies suivantes ont été marquées par le coup d’Etat de 1999 et la rébellion armée de 2002 ponctuées par la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait officiellement 3 000 morts.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ