x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 20 janvier 2016 | Xinhua

Côte d’Ivoire : poursuite de l’indemnisation des victimes de la crise post-électorale

© Xinhua Par Marc Innocent
Passation de charge au ministère de la solidarité et de la femme: Anne Ouloto passe le flambeau à Mariatou Koné et Euphrasie Yao
Vendredi 15 Janvier 2016. Abidjan. La passation de charge au titre du Ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant a eu lieu ce jour entre les ministres Anne Ouloto (Sortant), Euphrasie Yao et Mariatou Koné. Ces dernières sont respectivement en charge de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant , et de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des victimes.
ABIDJAN -- Une nouvelle vague de victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire a été prise en charge dans le cadre d'un processus d'indemnisation lancé en août par le gouvernement ivoirien, a appris Xinhua mardi de source officielle.

La poursuite de ce processus d'indemnisation a permis à 216 victimes ou ayant-droit, de recevoir chacun un chèque d'un million de FCFA (2 000 dollars US).

Selon la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l'indemnisation des victimes Mariatou Koné, l'indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire, a été rendue possible grâce à la volonté du président Alassane Ouattara, qui a mis en place un fonds spécial doté d'un apport initial d'une valeur de 10 milliards de FCFA ( 20 millions de dollars).

Mme Koné a par ailleurs fait état de la prise en charge médicale et psychologique des blessés.

Deux mois plus tôt, du 5 au 15 octobre, des victimes d'autres localités de l'Ouest avaient été indemnisées.

"Les listes utilisées sont fiables et les personnes indemnisées ne sont pas des "présumés victimes", mais des victimes et des ayants droit effectifs, a assuré Mariatou Koné.

Le processus d'indemnisation des victimes a été lancé le 4 août à Abidjan par le président Alassane Ouattara, rappelle-t-on.

La crise post-électorale qui a éclaté en Côte d'Ivoire en 2010-2011 a fait au moins 3 000 morts et un million de déplacés.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ