x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 3 février 2016 | Xinhua

Côte d’Ivoire: 130 530 victimes de la crise post-électorale recensées pour indemnisation

© Xinhua Par DR
Indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire
Mardi 19 mai 2015. Abidjan. Le Porte-parole de la CONARIV (Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire), le Professeur Sery Bailly a tenu un point de presse, au siège de l’ex-CDVR (Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation) pour présenter la mission de la CONARIV et ses modalités d’exécution.
Au total 130 530 personnes ont été enregistrées dans le cadre de l'opération de recensement des victimes des crises militaro-politiques survenues en Côte d'Ivoire, a-t-on appris mardi auprès de la Commission nationale en charge du processus.

"Nous avons fini le recensement dont les trois étapes ont permis d'obtenir 130 530 victimes", a déclaré face à la presse le porte-parole de la Commission nationale pour la réconciliation et l'indemnisation des victimes (Conariv), Séry Bailly.

"Nous sommes actuellement à l'étape de vérification qui se fait à trois niveaux", a-t-il ajouté avant de préciser qu'"il s'agit de voir d'abord si tous les documents de preuve sont fournis, ensuite d'authentifier les données en appelant les personnes concernées, et enfin d'aller sur le terrain pour rencontre les victimes ou les ayants droit".

Un processus d'indemnisation des victimes a été lancé officiellement le 4 août dernier par le président Alassane Ouattara qui a annoncé la mise en place d'un fonds d'un milliard FCFA (deux millions USD) pour l'opération.

Plus d'un millier de personnes ont déjà obtenu réparation dans le cadre du processus d'indemnisation, selon la Conariv.

Les personnes indemnisées sont issues d'un groupe de 3 500 personnes, ayant droit des victimes décédées, et 1 000 blessés qui ont été identifiés "dans un premier temps".

L'opération de recensement et d'indemnisation concerne les victimes et les ayants droit de victimes des crises survenues en Côte d'Ivoire depuis 1990, année de la réinstauration du multipartisme politique.
Les deux décennies suivantes ont été marquées par le coup d'Etat de 1999 et la rébellion armée de 2002 ponctuées par la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait officiellement 3 000 morts.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ