x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 3 mars 2016 | Abidjan.net

Réconciliation nationale / Colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes

© Abidjan.net Par CONARIV
Réconciliation nationale / Colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes
La cérémonie d’ouverture du Colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes, organisée par la CONARIV (Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes), en collaboration avec l’ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire), le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et l’ICTL (Centre International pour la Justice Transitionnelle), s’est déroulée dans la matinée du mercredi 02 mars, à Grand Bassam.
La cérémonie d’ouverture du Colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes, organisée par la CONARIV (Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes), en collaboration avec l’ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire), le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et l’ICTL (Centre International pour la Justice Transitionnelle), s’est déroulée dans la matinée du mercredi 02 février, à Grand Bassam.

Le présent colloque marque la volonté des autorités nationales de poursuivre résolument le processus d’indemnisation des victimes qui demeure une étape importante sur la voie de la réconciliation nationale et la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire.
Il s’agira concrètement de valider le programme national de réparation à l’endroit des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire et de permettre á toutes les parties prenantes de s’accorder sur une grille de participation consensuelle.

En effet, l’ONUCI a toujours accompagné la CDVR (Commission dialogue, vérité et réconciliation) d’abord, la CONARIV ensuite dans la mise en oeuvre de leurs activités qui entrent bien dans le cadre de son mandat tel que définit dans la Résolution 2226 (2015) du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur la Côte d’Ivoire.
Selon la représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Mme Aïchatou Mindaoudou, le Conseil de sécurité a toujours reconnu la réconciliation nationale, la cohésion sociale ainsi la réparation pour les victimes des crises, comme l’un des socles du processus de paix en Côte d’Ivoire.
« C’est la raison pour laquelle, il (Conseil de sécurité) souligne l’importance de la mise en œuvre par le Gouvernement ivoirien d’une stratégie de réconciliation nationale et de cohésion sociale et il salue la création de la CONARIV. De plus, la rencontre qui nous réunit aujourd’hui, se veut ouverte, inclusive et participative et cadre bien avec la Résolution que j’invoquais tantôt qui indique en outre qu’il importe d’inclure tous les Ivoiriens dans le processus de réconciliation mené aux niveaux national et au niveau local » a indiqué Mme Aïchatou Mindaoudou.
En outre, le 1er Vice-Président, de la CONARIV, Sa Majesté Nanan Amon Tanoé Désiré a souligné l’importance de la thématique de ce colloque qui représente un volet essentiel de la mission de la CONARIV. Il a expliqué que procéder à la réparation des préjudices subis par la communauté des victimes est un devoir pour l’Etat et traduit l’expression de sa responsabilité et de sa compassion.

« La CONARIV, conformément au vœu de S.E.M le Président de la République, s’est donnée pour objectif de ne laisser aucune victime en dehors du processus. C’est pourquoi, dès sa mise en place, elle a procédé au recensement des victimes et ayants droits de victimes retardataires et à la collecte des fichiers existants auprès des ONG, des structures étatiques et non étatiques afin d’établir un fichier unique et consolidé de toutes les victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire » a soutenu Sa Majesté Nanan Amon Tanoé Désiré, avant de déclarer par la suite, l’ouverture dudit colloque.

Entre autres, les personnalités qui ont été présentes à ce colloque international sur la validation du programme national de réparation et de la grille d’indemnisation des victimes sont les représentants de la ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des Victimes, du ministre de la Justice, les Commissaires de la CONARIV, le Maire de Grand Bassam, le Représentant Résident du PNUD, le Chef de mission du Centre International pour la Justice Transitionnelle en Côte d’Ivoire et les représentants des Victimes.


JOB ATTEMENE

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ