x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 8 juillet 2016 | Xinhua

Les perspectives macroéconomiques en Côte d’Ivoire jugées "favorables" par le FMI

© Xinhua Par DR
Lancement des consultations bilatérales entre le FMI et le gouvernement ivoirien
Lundi 29 février 2016. Abidjan. Analyser, de manière approfondie, les développements économiques récents et les perspectives, donner des recommandations sur les ajustements nécessaires en matière de politiques économiques, tels sont les objectifs de la rencontre qui a eu lieu entre une délégation du Fonds monétaire international et le gouvernement ivoirien.
Les perspectives économiques de la Côte d’Ivoire, qui enregistre un taux de croissance moyen de 9% depuis 2012, sont "favorables" à "court terme", a estimé le FMI au terme d’une mission de deux semaines à Abidjan.

"La performance macroéconomique est demeurée solide en 2015 et durant le premier trimestre de l’année 2016. Pour le reste de l’année 2016 et à moyen terme, elle sera favorable", a déclaré le chef du département Afrique du FMI, Dan Ghura, au sortir d’un entretien jeudi avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

Pour le chef de la délégation du FMI, cette performance sera favorable "à la condition que les politiques mises en oeuvre permettent de compenser les risques".

Selon la mission du FMI, le déficit budgétaire devra converger vers 3% du PIB à l’horizon 2019 pour préserver la viabilité de la dette. Il devrait représenter 3,4% du PIB en 2016 contre 3,6% projeté en 2015, d’après des chiffres du ministère ivoirien du Budget.

Concernant les réformes à mener, le FMI s’est dit "favorable" à l’engagement des autorités ivoiriennes de restructurer les banques et entreprises publiques en difficulté.

La mission du FMI devrait revenir à Abidjan après l’élaboration du budget 2017 et ses travaux devront permettre la signature d’un nouveau programme économique et financier. La Côte d’Ivoire négocie en effet un nouveau programme après celui de 2012-2015, qui a pris fin en décembre dernier.

A en croire le gouvernement ivoirien, ce programme s’est achevé par "des résultats satisfaisants" avec "un taux de croissance annuel moyen de 9% sur la période 2012-2015, dans un contexte d’inflation, de déficits budgétaires et d’endettement maîtrisés".

La Côte d’Ivoire a adopté un nouveau plan national de développement de 30.000 milliards FCFA (60 milliards de dollars) pour les quatre années à venir afin de conduire le pays à l’émergence économique à l’horizon 2020.

Le nouveau programme économique et financier à conclure avec le FMI devrait "aider à accompagner efficacement la mise en oeuvre de cet ambitieux plan de développement", a fait savoir le ministère ivoirien de l’Economie et des Finances.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ