x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 16 octobre 2016 | AIP

Assemblées annuelles 2016 BM-FMI : de nouvelles perspectives s’ouvrent pour la CEDEAO

© AIP Par Atapointe
Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale: Reunion du Groupe Afrique II
Les gouverneurs du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale et les représentant des pays membres du Groupe Afrique II se sont réunis le 6 octobre 2016 2016 à Washington dans la salle du conseil d`administration de la Banque en marge des réunions du printemps des deux institutions
Abidjan – La participation de la Commission de la CEDEAO aux Assemblées annuelles 2016 du Groupe du la Banque mondiale et du Fonds monétaire international à Washington (Etats-Unis) a ouvert de nouvelles perspectives pour l’organisation ouest-africaine.

Selon un communiqué de presse de la Commission transmis dimanche à l’AIP, lors de ces Assemblées tenues du 03 au 06 octobre dans la capitale fédérale des Etats-Unis, le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel A. de Souza et sa délégation ont eu des rencontres officielles avec plusieurs responsables du groupe de la Banque mondiale et du FMI.

Ainsi, M. de Souza a rencontré les administrateurs représentant les pays du Groupe II Afrique de la Banque mondiale et du FMI, sollicitant auprès d’eux un appui dans le cadre de la mise en œuvre des chantiers majeurs de l'intégration régionale en Afrique de l’Ouest. Les Administrateurs, ont réaffirmé leur soutien total à la CEDEAO promis de faire le plaidoyer au niveau de leurs institutions afin de renforcer les chantiers de coopération.

Le Président de la Commission de la CEDEAO a aussi eu une série rencontre d'échanges sur le Programme Communautaire de Développement (PCD) avec les Directeurs des Opérations et les Ambassadeurs des Etats membres de la CEDEAO à Washington.

Avec ces personnalités, Marcel de Souza a rappelé la Vision 2020 de la CEDEAO et insisté sur l’urgence de réaliser le corridor Abidjan – Lagos permettant d’accroître les échanges intra-communautaires. Il a également évoqué les fondements du PCD, un programme régional de long terme, visant le renforcement de la coordination, de la cohérence et de l’appropriation des initiatives régionales de développement.

En vue de la mobilisation des financements pour la mise en œuvre des projets prioritaires retenus pour la première phase couvrant la période 2016-2020, M. de Souza a informé ses interlocuteurs que la CEDEAO envisage d'organiser en mars 2017, à Abidjan, une Table ronde des bailleurs de fonds, en collaboration avec les Etats membres et les Partenaires Techniques et Financiers.

En outre, M. de Souza et son équipe ont rencontré le Vice-Président de la Banque mondiale pour la Région Afrique avec qui il ont fait le point sur le processus d’intégration régionale en cours en Afrique de l’Ouest. La Banque a souhaité renforcer sa coopération avec la CEDEAO dans le cadre de l’amélioration du commerce intra régional à travers notamment l’interconnexion des bourses régionales, la facilitation des transports, la lutte contre les barrières non tarifaires et la mise en œuvre de la carte d’identité biométrique.

Des équipes techniques de la Banque mondiale et de la Commission de la CEDEAO poursuivront les discussions afin de dégager des pistes concrètes de coopération entre les deux institutions. Dans ce cadre, la Banque mondiale a d’ores et déjà désigné l’Economiste en Chef de la Région Afrique, Dr. Albert G. Zeufack, pour conduire les discussions avec la Commission de la CEDEAO.

La dernière rencontre du Président de la Commission de la CEDEAO s’est déroulée avec le Directeur du Département Afrique du FMI. Marcel De Souza lui a rappelé les enjeux mais aussi les défis de la CEDEAO dans le cadre de la réalisation de l’intégration économique et financière des Etats membres de la Communauté.

Au terme de leurs discussions, les deux personnalités ont convenu de renforcer la coopération entre leurs institutions notamment dans les domaines des réformes des finances publiques (Transition fiscale, Tarif Extérieur commun de la CEDEAO, Dette publique); de la mise en œuvre du mécanisme de la surveillance multilatérale, de la mise œuvre du programme régional de la statistique 2014-2018 et enfin du renforcement des capacités à travers la mise en place d'un Centre régional de renforcement des capacités à Lomé, au Togo.

Outre le Président de la Commission, la délégation de la CEDEAO était composée de M. Mamadou Traoré, Commissaire chargé des Politiques macroéconomiques et de la recherche économique, M. Koné Tanou, Représentant Permanent de la CEDEAO à New York et M. Lassané Kaboré, Directeur de la Surveillance Multilatérale.

cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ