PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 11 novembre 2016 | Ministères

Signature de l’Accord de don relatif au Projet d’aménagement du site du débarcadère et de construction du marché central de Sassandra: discours du ministre en charge de l’Economie, Adama Koné

© Ministères Par DR
Cérémonie officielle de signature de l’Accord de don relatif au Projet d’aménagement du site du débarcadère et de construction du marché central pour le développement de la zone commerciale de la Commune de Sassandra
Mercredi 9 novembre 2016. Abidjan. Le ministre en charge de l`Economie et des Finances Koné Adama préside la Cérémonie officielle de signature de l’Accord de don relatif au Projet d’aménagement du site du débarcadère et de construction du marché central pour le développement de la zone commerciale de la Commune de Sassandra.
- Monsieur le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques;

- Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon près la République de Côte d’Ivoire;

- Monsieur le Président du Conseil Régional du Gbôklè;

- Monsieur le Maire de la Commune de Sassandra ;

- Messieurs les Directeurs de Cabinet;

- Monsieur le Représentant Résident de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA);

- Messieurs les Conseillers Techniques ;

- Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Centraux et Chefs de Service ;

- Honorables invités;

- Chers amis de la presse;

- Mesdames et Messieurs,
C’est pour moi un immense plaisir de procéder conjointement avec Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon en Côte d’Ivoire à la signature, cet après-midi, de l’Accord de don d’un montant de 2,659 milliards de Yen, soit environ 15,044 milliards de F CFA octroyé par le Gouvernement du Japon à notre pays.

Ce Don s’inscrit dans le cadre du financement des travaux du projet d’aménagement du site du débarcadère et de la construction du marché central pour le développement de la zone commerciale de la commune de Sassandra.

Je voudrais, à cette occasion, saluer chaleureusement Monsieur le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques et lui exprimer ma reconnaissance pour sa présence à mes côtés, qui témoigne de la solidarité et de l’intérêt du Gouvernement ivoirien à l’égard de ce Projet.

Monsieur le Ministre,
Dès mon entrée au Gouvernement en janvier 2016, vous avez bien voulu partager avec moi, votre souhait de voir le financement de ce projet bouclé avant la fin de l’année.

Je suis très heureux de vous annoncer, qu’avec la présente signature d’Accord, c’est désormais chose faite.

Je voudrais également remercier tous les invités qui ont accepté de prendre part à cette rencontre, et en particulier les autorités politiques de la localité de Sassandra, notamment Monsieur le Président du Conseil Régional du Gboklè et Monsieur le Maire de la Commune, pour leur présence effective qui dénote de l’adhésion des populations bénéficiaires à ce projet structurant.



Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

La présente cérémonie de signature d’Accord de Don, m’offre l’opportunité de saluer une fois encore l’excellente qualité des relations de coopération qui ont toujours existé entre le Japon et la Côte d’Ivoire.

En effet, la vitalité de la coopération ivoiro-japonaise s’est matérialisée ces dernières années par d’importants appuis apportés à notre pays dans plusieurs domaines d’activités.


A cet égard, je voudrais rappeler qu’en juillet 2015, le Japon a accordé à la Côte d’Ivoire environ 27 milliards de FCFA pour la construction de l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise sur le boulevard Valery Giscard d’Estaing (VGE), à Treichville.


En mai 2016, la Côte d’Ivoire a bénéficié, dans le cadre de l’Aide alimentaire KR, d’un Don de 9 548 tonnes de riz blanchi, d’une valeur de 2,7 milliards de FCFA.

Au titre du Don Japonais Hors Projet, la Côte d’Ivoire a mobilisé de 1989 à ce jour, onze (11) dons pour un montant global de 17,8 milliards de yen, soit 67,3 milliards de FCFA.

Ces appuis importants traduisent éloquemment la volonté, sans cesse renouvelée, du Gouvernement Japonais d’accompagner la Côte d’Ivoire à l’atteinte de ses objectifs de développement économique et sociale.

Qu’il me soit donc permis d’adresser, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA et de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement mes remerciements sincères à l’ambassade du Japon en Côte d’Ivoire et, à travers elle, au Gouvernement Japonais que vous représentez.
Mesdames et Messieurs,

Le présent Accord est le deuxième, après celui signé en juin 2016 pour la prise en charge de l’Etude de Concept Détaillé du projet d’aménagement du site du débarcadère et de la construction du marché central pour le développement de la zone commerciale de la commune de Sassandra.

Il porte à 2,717 milliards de Yen, soit environ 15,372 milliards de F CFA le montant total mis à la disposition de la Côte d’Ivoire par le Gouvernement japonais pour sa réalisation.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Lors de la cérémonie de signature de l’Accord relatif à l’Etude de Concept Détaillé, je vous ai exprimé la forte attente des populations de Sassandra quant à l’effectivité de ce projet.

La présence distinguée de Monsieur le Président du Conseil Régional du Gbôklè et de Monsieur le Maire de la Commune de Sassandra traduit toute la joie des populations bénéficiaires de ce projet devenu une réalité.

Je voudrais en leur nom, vous réitérer notre reconnaissance pour votre appui qui a rendu possible la mobilisation du financement de ces ouvrages destinés à leur apporter un mieux-être.

Mesdames et Messieurs,

Le projet d’aménagement du site du débarcadère et de la construction du marché central pour le développement de la zone commerciale de la commune de Sassandra, comporte, comme l’indique son intitulé, deux principaux volets : l’aménagement du débarcadère et la construction du marché central.


C’est le lieu d’indiquer que la mise en œuvre de ce projet sera dévolue au partenaire japonais qui dispose en matière de technologie et de construction, d’une expertise avérée.

Ce savoir-faire du Japon sera partagé avec les entreprises ivoiriennes qui prendront part à la réalisation des travaux.

Ce sera donc l’occasion de procéder à un transfert de la technologie japonaise au profit de nos experts.

Ce projet à fort impact environnemental, entrainera le déplacement et la relocalisation de nombreuses populations. Cela suppose pour l’Etat de Côte d’ivoire de faire face à ses obligations à leur endroit.

Je voudrais sur ce point vous assurer que le Gouvernement entend prendre toutes les dispositions idoines, pour faciliter la réalisation de ce projet dans le délai contractuel, c’est-à-dire fin décembre 2020.

Mesdames et Messieurs,

Eu égard à la ferme détermination des parties prenantes au Projet ; détermination qui a permis la réalisation rapide des études et la signature ce jour de l’Accord pour le financement des travaux, je reste confiant quant à la livraison très prochaines de ces ouvrages.

Pour terminer, je voudrais, une fois encore, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, vous exprimer, au nom de Monsieur le Président de la République, notre infinie reconnaissance pour votre disponibilité et pour le soutien de votre pays à l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens.

Vive la coopération ivoiro-japonaise pour un Japon toujours prospère et une Côte d’Ivoire émergente.

Je vous remercie.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ