x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 31 mars 2017 | AIP

Des organisations de défense de droits de l’Homme déçues de l’acquittement de Simone Gbagbo

© AIP
Reprise du procès de l`ex-Première dame ivoirienne, Simone Gbagbo
Lundi 10 octobre 2016. Le procès de Simone Gbagbo, l`ex-Première dame ivoirienne, reprend à Abidjan après plusieurs semaines d`interruption.
Abidjan - La Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (LIDHO) et le Mouvement ivoirien des droits de l’Homme (MIDH) se sont dits déçus, mercredi, de l’acquittement de Simone Gbagbo par la Cour d’Assises d’Abidjan.

« Comme nous le craignions et l’avions annoncé, ce procès a été un véritable fiasco tant sur la forme, avec de nombreuses irrégularités, que sur le fond, avec un dossier et des débats qui n’ont malheureusement pas permis d’établir la responsabilité individuelle de l’ancienne Première dame dans les crimes commis pendant la crise post-électorale », a affirmé Dimitris Christopoulos, président de la Fidh.

Par ailleurs, ces organisations estiment que la justice ivoirienne ne s’est pas montrée à la hauteur de l’attente des victimes, ni de la gravité des crimes commis pendant la crise post-électorale.

Un rapport d’observation du procès sera publié très prochainement, annonce-t-on.

bbl/akn/kam

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ