PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 5 avril 2017 | AIP

Armes légères : la Côte d’Ivoire complètement débarrassée des mines (Ministre)

© AIP Par DR
Déclaration du ministre en charge de la défense Alain Richard Donwahi
Abidjan - La Côte d’Ivoire, qui a connu une décennie de crise militaro-politique (2002-2011) est complètement débarrassée des mines et autres engins explosifs improvisés, annonce le ministre de la Défense, Alain Richard Donwahi.

« Il n’y a plus de mines en Côte d’Ivoire ; nous avons détruit au total 1526 mines aussi bien sur site qu’en stockage » avec l’aide de l’ONUCI (Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire), a confié à l’AIP M. Donwhai, en marge de la cérémonie officielle en Côte d’Ivoire de la Journée internationale de sensibilisation aux mines et d’assistance aux mines à Abidjan.

Mais « il n’y a pas eu d’explosion de mine en Côte d’Ivoire pendant la crise », a précisé le ministre de la Défense, réaffirmant l’engagement et la solidarité de son pays aux côtés de la communauté internationale dans la lutte contre ce phénomène face auquel « les populations sont impuissantes ».

Après le départ des troupes de l’ONUCI, la Côte d’Ivoire a pris le relais des opérations contre les mines, par le truchement de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre, a-t-il signalé.

Lors de cette cérémonie, le secrétaire général du Conseil national de Sécurité, Fidèle Sarassoro, et le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU, Babacar Cissé, ont appelé au renforcement de la lutte pour l’éradication de ces engins dans le monde.

« Les engins explosifs improvisés font, chaque année, des milliers de morts et de blessés parmi les civils. Ces dispositifs pernicieux sont dissimulés dans des logements et des écoles, semant la terreur parmi les populations locales », a notamment indiqué M. Cissé, livrant un message du secrétaire général de l'ONU, António Guterres.

Cette cérémonie, tenue à l'hôtel du District d'Abidjan, a également été marquée par une exposition, un concours de dessein et la remise de diplômes à des enfants de troupe de l'Ecole militaire préparatoire et technique (EMPT) de Bingerville ayant mené une campagne de sensibilisation contre fléau auprès des populations d'Abidjan et sa banlieue, à l'initiative du Service de la lutte antimines des Nations Unies (UNMAS).

La mine ou mine terrestre est une charge explosive conçue et placée de façon à être déclenchée par l'action involontaire de l'ennemi, au passage de personnes (mine antipersonnel) ou de véhicules (mine antichar ou antivéhicule).

La Côte d’Ivoire a définitivement renoué avec la paix et la stabilité depuis l’élection présidentielle de 2015, après près de 10 ans de crise militaro-politique, conclue par une crise postélectorale qui a fait officiellement quelque 3000 morts.

(AIP)

akn/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ