x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 20 mai 2017 | Alerte Info

Côte d’Ivoire: Le procès de trois cadres du parti de Gbagbo renvoyé au 26 mai

© Alerte Info Par Aapointe
Conférence de presse du président du FPI
Jeudi 20 mars 2014. Abidjan. Riviera Attoban. Le président du FPI, Pascal Affi N`Guessan anime une conference de presse. Photo : Dano Djédjé.
La présidente du tribunal correctionnel d’Abidjan, la juge Abané N'cho a renvoyé au 26 mai, le procès de l’ex-ministre Dano Djédjé, Nestor Dahi et Justin Koua, trois cadres du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), poursuivis pour "troubles à l’ordre public", afin de permettre aux parties "de mieux se préparer", a constaté vendredi un journaliste de ALERTE INFO.

"La cour a décidé, à la demande du procureur, de renvoyer le procès au 26 mai afin de permettre aux parties de "mieux se préparer", a déclaré la juge Abané

Selon l’un des avocats de la défense, Me Rodrigue Dadjé, ce renvoi est une "preuve de l’abus caractériel dans la procédure".

"Le procureur programme une audience que lorsqu’il s’estime prêt. Pourquoi programme-t-il cette audience alors qu’il ne l’est pas ?", s’est interrogé Me Dadjé.

Pour lui, "ces personnes ont été arrêtées, pas parce qu’elles ont commis des infractions, mais parce qu’elles sont des opposants politiques", dénonçant "une justice à deux vitesses" et à la "solde du pouvoir".

Justin Koua et Nestor Dahi sont incarcérés depuis deux ans respectivement à Dimbokro (Centre) et à Katiola (Centre nord), "pour troubles à l’ordre public".

L’ancien ministre Dano Djédjé, bénéficie quant à lui, d’une liberté provisoire depuis le 27 décembre 2015, après sept mois de détention à Toumodi (centre).

YAR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ