x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 29 décembre 2017 | AIP

Côte d’Ivoire/Les clés du premier incubateur réceptionnées par le ministre du Commerce

© AIP Par DR
La cérémonie de remise des clés de l`incubateur d`Abidjan à Monsieur le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME Souleymane Diarrassouba
Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a réceptionné, ce vendredi 29 Décembre 2017 à Abidjan, les clés du nouvel incubateur d’Abidjan bâti sur superficie de 1.327 m2
Abidjan - Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a réceptionné, vendredi, les clés du nouvel incubateur d’Abidjan bâti sur superficie de 1.327 m2 .

Selon le ministre Souleymane Diarrassouba, l’ouverture du bâtiment, d’un coût de 350 millions de FCFA, est prévue pour le trimestre 2018. Les porteurs de projets ou les entreprises en quête de performance pourront s’y rendre pour avoir des connaissances nécessaires afin de poursuivre leurs activités.

Des professionnels et des experts seront présents pour accompagner les futurs entrepreneurs dans la concrétisation de leurs projets sur une période allant de six à 24 mois.

La principale mission des incubateurs, parfois appelés couveuses ou pépinières d’entreprise, est d’accompagner les créateurs d’entreprise dans leur projet.

Selon le ministre, l’expérience a montré que sur dix entreprises nouvellement créées, sept n’arrivent pas à survivre au bout de trois ans.

"Cet incubateur va héberger tous nos jeunes, toutes les entreprises qui ont des difficultés à être hébergées et accompagnées. En Côte d’Ivoire, le taux disparition des entreprises est de 70 à 80% lorsqu’elles ne sont pas accompagnées. C’est pour cette raison que nous avons mis en place ce centre pour réduire le taux disparition de 20 à 30%", a affirmé le ministre Souleymane Diarrassouba.

Il a demandé aux jeunes de s’approprier cet instrument avant de préciser que la sélection des candidats se fera dans la transparence totale.

Après Abidjan, trois autres incubateurs sont prévus à Yamoussoukro, à Bouaké et à San Pedro, indique-t-on.

(AIP)

bsp/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ