x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 19 janvier 2018 | Fraternité Matin

Condamnation de Lida Kouassi : La défense promet de faire appel

© Fraternité Matin Par SIA KAMBOU
Ouverture du procès de l’assassinat du général Guéï
Jeudi 17 décembre 2015. Abidjan. Dix-neuf personnes dont le général Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de Laurent Gbagbo, et Anselme Séka Yapo (photo), ancien responsable de la sécurité rapprochée de Simone Gbagbo, comparaissaient devant le tribunal militaire pour assassinat et complicité d’assassinat du général Robert Guéï, ex-chef de la junte en Côte d’Ivoire.
Me Félix Bobré, avocat de Lida Kouassi, dénonce le verdict et promet de faire appel. « Certainement, Moïse Lida Kouassi a été l’un des proches collaborateurs du président Gbagbo et je pense qu’ici ça l’a desservi. (...) », a expliqué Me Bobré, à l’agence france presse.

Pour lui, ''ce procès n’avait d’autre but que de solder le compte de Gbagbo mais par Lida Kouassi interposé".

La Cour a déclaré Gnatoa Katé Paulin, Zadi Gbaka Samuel, Lida Kouassi Moïse, Brou Serge Pacôme Durand alias Stone « coupables d’avoir à Abidjan, courant année 2012, formé un complot ayant pour but de détruire ou de changer le régime constitutionnel suivi d’un acte, ou commencé pour en préparer l’exécution". suite de l'article sur Fraternité Matin

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ