x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le dimanche 21 janvier 2018 | Fraternité Matin

Procès " braquage de la BCEAO ": Koné Katinan réagit suite au mandat d’arrêt lancé contre lui

© Fraternité Matin Par CHRIS STEIN
Justin Koné Katinan porte-parole de l`ex Président de la République Gbagbo Laurent
Samedi 7 septembre 2013. Ghana (Accra)
Dans une déclaration publiée ce samedi 20 janvier par le site connectionivoirienne.net, il dénonce le fait que, « la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), victime présumée du vol, ne s’est pas constituée en partie civile et ne s’est pas présentée aux audiences ».

Pareil pour les banques commerciales qui opéraient en Côte d’Ivoire pendant la crise post-électorale. Selon lui, seuls l’Etat et la Banque nationale d’investissement (Bni) se sont constitués en parties civiles.

Poursuivant, M. Katinan souligne par le biais de ce même site internet que Laurent Gbagbo et lui n’étaient non plus représentés au procès. « Nous n’avons même pas reçu de citation à comparaître. Or cette exigence est d’ordre public et d’exigence... suite de l'article sur Fraternité Matin

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ