PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 18 octobre 2019 | AIP

Les producteurs exhortés à adhérer au système de récépissés d’entreposage à Tanda

Une délégation de l'Autorité de régulation du système de récépissés d'entreposage (ARRE) a exhorté, jeudi, les producteurs à adhérer massivement et pour leur propre compte au système de récépissés d'entreposage.

Selon le représentant du directeur général de l'ARRE, Adonis Houango, également chef de délégation, le système de récépissés d'entreposage en tant que mécanisme d'appui au développement de l'agriculture et de l'agro-industrie est avant tout une réponse efficace à la problématique du financement de la production agricole et de la transformation locale des matières premières.

Dans cette optique, il permettra non seulement d'accroître, de garantir, de sécuriser les revenus de producteurs, mais aussi de créer de l'emploi pour les jeunes car, à terme et à l'horizon 2020, c'est un taux de transformation de 50% de la production nationale de cacao et de la production nationale de la noix de cajou qui est visé.

"L'État, travaillant à l'amélioration des conditions de vie des producteurs, a voté une loi (loi n°2015-538 du 20 juillet 2015) qui met en place un mécanisme qui est le système de récépissés d'entreposage pour leur permettre de mieux vendre leur produit, de mieux avoir des dispositions pour la transformation afin que, depuis les entrepôts où les produits sont stockés, et conserver le monde entier puisse avoir la possibilité de les acheter" a-t-il souligné avant d'inviter les acteurs des différentes chaînes de valeurs à s'y inscrire.

Désormais, lorsqu'un produit entre dans un entrepôt, son poids, sa qualité, son volume sont déterminés par un opérateur agréé qui est un gestionnaire d'entrepôt.

(AIP)

si/bsp/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ