x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Sport Publié le lundi 30 décembre 2019 | L’Essor Ivoirien

Gervinho (Attaquant des Eléphants) : « Drogba candidat à la Fif ? C’est une bonne chose »

© L’Essor Ivoirien Par Atapointe
Eliminatoires Mondial 2018: Match Côte d`Ivoire - Liberia
Mardi 17 novembre 2015. Les Eléphants de Côte d’Ivoire étaient opposés à l’équipe nationale du Liberia en match retour des Eliminatoires pour la Coupe du Monde 2018. Les ivoiriens s’etaient imposés à Monrovia au match aller. Photo : Gervinho
Gervinho était l’invité des radios privées vendredi dernier au Plateau. A cette occasion, l’attaquant des Éléphants a abordé pas mal de sujets brûlants de l’heure. Dont la présidence de la FIF mais et surtout de sa non sélection par le sélectionneur Ibrahima Kamara.

" On connait l’impact de Didier Drogba. S’il a décidé de se présenter à la candidature de la fédération ivoirienne de football, c’est une bonne chose " a reconnu le joueur de Parme (Italie). Et de poursuivre : "C’est quelqu’un qui m’a toujours apporté son soutien qui ne date pas d’aujourd’hui ".

En clair, Gervinho aussi va faire partie des soutiens de Drogba lors du prochain scrutin à la FIF. Il faut rappeler que les deux ex-joueurs de l’équipe nationale s’entendaient comme des larrons en foire. Et que Gervinho était un soutien fort de Drogba lorsque celui-ci était en ’’guerre ’’ avec Yaya Touré dans la sélection. Dans cette rencontre avec la presse, Gervinho n’a pas non plus occulté sa non-convocation ces derniers temps chez les Eléphants.

Une non-convocation à laquelle il s’attendait " Je n’étais pas surpris de ma non sélection en 2019. Parce qu’il y a des manières dont on nous demande de venir en sélection que je n’apprécie pas" a-t-il indiqué. Avant de préciser :

" Pour ma non sélection, il n’y a que le sélectionneur Ibrahima Kamara qui peut répondre ". Si Gervinho est en colère contre Kamara, ce n’est pas le cas avec les dirigeants de la FIF ". "Je n’ai aucun problème avec les présidents Sory Diabaté et Sidy Diallo. D’ailleurs, sidy est comme un père pour moi. J’ai toujours eu du respect pour lui. Il faut respecter les dirigeants de la FIF qui sont les guides de notre football ". On le voit, Gervinho a soufflé du chaud et du froid.

Thierry Roland Yapo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Sport

Toutes les vidéos Sport à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ