PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 30 décembre 2020 | AIP

Pascal Affi N’Guessan mis en liberté provisoire

© AIP Par Atapointe
5e congrès extraordinaire éclaté du Front Populaire Ivoirien
Abidjan le 1er aout 2020. Le Front Populaire Ivoirien (FPI) a tenu ce samedi au palais de la culture, son 5e congrès extraordinaire éclaté durant lequel Pascal Affi N`guessan (Photo) a été désigné candidat du parti à la présidentielle d`Octobre 2020.
Abidjan- Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a été mis la liberté provisoire, mercredi 30 décembre 2020, après son audition à Abidjan, et sera placé sous contrôle judicaire, a annoncé son avocat, Gbgagbo Godet.

M. Affi N’Guessan s’est présenté devant un juge du 9ᵉ cabinet d’instruction. L’ancien Premier ministre va recouvrer provisoirement la liberté.

L’opposant a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi 7 novembre 2020 à Akoupé, alors qu'il tentait de se rendre à Bongouanou dans sa ville natale.

Il était recherché pour avoir annoncé la création d'un Conseil national de transition, à l’issue du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020. Il est poursuivi pour « complot contre l’autorité de l’État », « mouvement insurrectionnel », « assassinat » et « actes de terrorisme »

Le secrétaire exécutif en chef du parti démocratique de Côte d‘Ivoire (PDCI-RDA), Maurice Kakou Guikahué et le président l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d‘Ivoire (UDPCI), Albert Mabri Toikeusse, sont aussi poursuivis pour les mêmes chefs d'accusation.

gak/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ