PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 31 décembre 2020 | AIP

32 agents de l’OIPR et auxiliaires formés aux mesures de prévention contre les zoonoses

Soubré - Au total, 32 agents et auxiliaires chargés de la collecte de données de suivi écologiques et du guidage au Parc national de Taï ont bénéficié d’une formation sur les mesures de préventions des zoonoses, du dimanche 27 au 29 mardi décembre 2020 à Taï dans le cadre du projet "Amélioration des connaissances et pratiques des communautés riveraines du Parc national de Taï dans un contexte d’émergence des zoonoses ".

Cette formation vise d’une part à partager avec les participants les résultats des travaux de recherche réalisés au Parc national de Taï sur les zoonoses en vue de les instruire sur les mesures de prévention, et d’autres part, renforcer les capacités des agents de terrain sur les mesures de prévention contre les zoonoses afin de limiter les risques liés à l’exécution de leurs tâches.

Les formateurs ont révélé aux participants que des recherches scientifiques portant sur les zoonoses ont été menées, à la fois à l’intérieur du parc qu’à la périphérie. Elles font état de la présence de Zoonoses dans le parc, mis en évidence depuis les années 90. Toujours selon eux, ces agents pathogènes sont en état de dormance. La dégradation de la biodiversité pourrait provoquer leur émergence et mettre en danger les communautés humaines.

C’est l’une des raisons pour lesquelles ce projet s’évertue à améliorer les connaissances et les pratiques des communautés afin qu’elles comprennent le rôle des sites protégés et l’importance de ne pas dégrader l’environnement. Ceci est d’autant plus important qu’il a été démontré que 75% des pandémies enregistrées sont d’origine zoonotique (transmis à l’homme par les animaux), ce serait le cas de la COVID-19 et ce fut le cas de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Les formateurs ont insisté auprès des agents de l’OIPR sur la stricte application des mesures de préventions. Ce sont entre autres le port de cache-nez, de gants et l’usage de gels hydro alcoolique. Dans le cadre de ce projet, des kits de prévention ont été acquis et distribués aux agents.

Ce projet financé par la Commission Allemande de l’UNESCO, dans le cadre de l’initiative SOS AfricanWorldHeritage est pratiquement à son terme. Il a permis de réunir des chercheurs venus de diverses institutions recherche sur cette importante thématique et d’élaborer une note de synthèse sur les recherches menées sur les zoonoses dans le Parc national Taï.

(AIP)

Km/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ