PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 17 février 2021 | AIP

Lancement des activités d’identification et de prise en charge des complications de la filariose lymphatique

Bongouanou - Le lancement des activités d'identification et de prise en charge des complications de la filariose lymphatique s'est effectué, lundi 15 février 2021, au cours d'une cérémonie organisée à la préfecture de Bongouanou en présence des autorités préfectorales, municipales, coutumières et religieuses de Bongouanou.

Le lancement officiel des activités a pour but d'amener les autorités administratives, politiques, sanitaires et la population à s'approprier l'identification et la prise en charge des complications de la filariose lymphatique qui fait partie des maladies appelées maladies tropicales négligées (MTN).

Celles-ci se caractérisent par des symptômes à évolution lente qui aboutissent souvent à des complications débilitantes et marginalisantes en altérant les capacités physiques et intellectuelles des personnes affectées. Ces maladies perpétuent le cycle de la pauvreté et influent négativement sur le développement socio-économique.

La Côte d'Ivoire subit le fardeau de cinq MTN à chimiothérapie préventive (MTN-CP) que sont la filariose lymphatique, l'onchocercose, la schistosomiase, les géohelminthiases et le trachome. Ces MTN-CP constituent un problème majeur de santé publique.

Concernant la filariose lymphatique la cartographie de 2014 a révélé que 99 districts sanitaires sont endémiques sur un total de 113.

En tenant compte des faiblesses des méthodes de lutte déjà utilisées, le programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées à chimiothérapie préventive organise un projet pilote portant sur l'évaluation de la détection des cas dans le district sanitaire de Bongouanou.

(AIP)

sa/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ