PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 17 février 2021 | Le Nouveau Réveil

Bonoua /Plan stratégique de développement et d’urbanisme directeur : La mairie, le Bnetd et les populations se mettent en mission

© Le Nouveau Réveil Par DR
Bonoua /Plan stratégique de développement et d’urbanisme directeur : La mairie, le Bnetd et les populations se mettent en mission
A l’initiative du maire Jean Paul Améthier et son conseil municipal, la commune de Bonoua aura, dans 6 mois, son Plan stratégique de développement local (Psdl) et son Plan urbanisme directeur (Pud). Le lancement des activités a eu lieu, mercredi 17 février 2021, à la salle Jean-Baptiste Améthier de la mairie de Bonoua, en présence du Sous-préfet Kra Kouadio Maïzan, de Sa majesté Nanan Kacou Venance, roi des Abouré Ehivet, des responsables et chefs de services de l’administration et des populations. Le maire Jean Paul Améthier a jugé le moment solennel, car « il s’agit de tracer les sillons du développement à travers la mise en place » de ces deux outils. Aussi a-t-il prôné une appropriation collective des deux projets par tous, afin d’aider le Bureau national d’études techniques et de développement (Bnetd) à réussir sa mission. Le maire a donc annoncé 4 comités qui seront mis en place. A savoir : un comité consultatif présidé par le corps préfectoral regroupant les autorités traditionnelles et religieuses, les doyens, les autorités politiques et les responsables de la société civile. Un comité de pilotage présidé par le maire. Un comité scientifique qui va valider les travaux. Un comité d’organisation pour les ateliers techniques, le lancement des études etc. Pr Kadjo Alphonse, 4ème vice-président du Conseil régional, représentant le ministre Aka Aouélé, président du Conseil régional du Sud-Comoé, a félicité et encouragé le maire de la Commune de Bonoua, M Jean Paul Améthier qui s’investit ainsi dans la recherche de ces outils qui vont faire de Bonoua une ville durable avec un cadre de vie et un environnement de travail propice et exemplaire. « Monsieur le maire, par cet acte, vous rejoignez le Conseil régional qui, depuis juillet 2016, a organisé un atelier de restitution de la planification et de la programmation du plan stratégique de développement de la région en collaboration avec le Bnetd. Ce qui prend en compte les diversités des quatre départements de cette région à savoir Aboisso, Grand-Bassam, Adiaké et Tiapoum. Votre initiative vient ainsi appuyer le travail déjà fait. Le Conseil régional se fera fort d’incorporer les données du plan d’urbanisme directeur et du plan stratégique de Développement de Bonoua à ce qui a été élaboré au plan régional » a-t-il ajouté. M Dadié Vincent, directeur du développement urbain et du développement territorial au Bnetd, a répondu à plusieurs questions. Mais avant, il a présenté le Psdl et Pud. Le premier, a-t-il dit, est « Un véritable projet de société pour faire un bond qualitatif dans le développement. C’est un document de négociation dont dispose l’élu dans les forums et même à l’étranger pour appâter d’éventuels investisseurs. C’est un document qui permet à l’élu de challenger quand il présente son budget à l’administration. Le Psdl apporte des solutions aux problèmes. Il apporte des données sur l’école, les effectifs dans les classes, dans le domaine de la santé. Bref, dans tous les domaines, il aide à prendre des décisions. Il est conçu grâce à la participation de tout le monde. » Le second, le Pud, a-t-il poursuivi, est conçu « uniquement pour la ville de Bonoua qui fait partie du "Grand Abidjan", donc des 19 communes du "Grand-Abidjan". Le Pud de Bonoua, sera comme un détail du plan de développement du "Grand-Abidjan". Il dira par exemple comment tirer profit de la proximité d’Abidjan. Comment encadrer le développement urbain face à la forte pression d’urbanisation » etc. Le Sous-préfet de Bonoua, M Kouadio Kra Maïzan, a félicité le maire et son équipe pour cette initiative qui démontre qu’ils savent réellement que « le développement n’est pas du surplace. Le développement, c’est la planification. Il faut se projeter. » Le Sous-préfet a salué la bonne collaboration entre le Conseil régional et la mairie tout en réitérant le soutien et la disponibilité du corps préfectoral. « Ensemble, nous pourrons faire de Bonoua, une cité dont seront fières les générations futures » a-t-il conclu.

DIARRASSOUBA SORY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ