PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 15 avril 2021 | AIP

Un atelier d’élaboration des prochaines lois de programmation militaire et de sécurité intérieure à Grand-Bassam

Grand-Bassam- Le secrétariat du Conseil national de sécurité (CNS), en collaboration avec le ministère de l'Intérieur et de Sécurité, a organise mercredi 14 et jeudi 15 avril 2021, à Grand-Bassam, un atelier d'élaboration de la Loi de programmation militaire (LPM) et de la Loi de programmation de sécurité intérieure (LPSI) pour les années 2021-2025.
Pendant ces deux jours, il a été question de proposer à l'examen du CNS, pour décision, des avant-projets de lois aussi exhaustifs, réalistes et cohérents que possibles qui seront soumis au conseil des ministres pour adoption et à l'Assemblée nationale pour vote.

Spécifiquement, il s'est agi de proposer un projet de rapport d'exécution de la loi de programmation militaire et de la loi de programmation de sécurité intérieure 2016-2020, d'associer toutes les parties concernées par les LP M et LPSI 2021-2025, convenir de la structure des avant-projets de lois, etc.

Rappelant que les lois de programmation (LPM) et (LPSI) 2016 -2020 étant arrivées à terme, le représentant du secrétariat national du CNS, Patrick Assi, a souligné que sa structure veut se doter à nouveau des lois de programmation 2021-2025. Mais avant tout, il fallait un bilan pour tirer les enseignements pour le maintien de la paix et le développement économique du pays dans les années à venir.

A l'ouverture, le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a recommandé aux participants "de jeter un regard rétrospectif et prospectif surtout en ayant en l'esprit, l'évolution des menaces terroristes dans notre pays, les conditions de vie et de travail des agents de force de défense et de sécurité et une vue globale sur les capacités de l'Etat et attentes des ivoiriens".

Pour le Gal Diomandé, ces deux lois sont la boussole en matière militaire qui contribueront à améliorer le système de défense et de sécurité intérieure de la Côte d'Ivoire dans les prochaines années. Il a donc instruit les participants à produire des "solutions innovantes, concrètes, réalisables et efficaces".

ko/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ