PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 26 avril 2021 | AIP

Des villages réconciliés lors d’une journée de paix et de cohésion sociale à Tabou

Tabou - Les villages de Bliéron, dans le département de Tabou et de Kablaké au Liberia, se sont réconciliés lors d'une journée de paix et de cohésion sociale organisée samedi 24 avril 2021 par l'organisation humanitaire "Partage" dans le village de Bliéron à Tabou.

Selon le représentant de l'organisation humanitaire "Partage", Stéphane Gniza, leur mésentente est due aux reproches mutuels des habitants de ces deux villages qui se sont réciproquement accusés d'exploiter de façon anarchique un cours d’eau qu’ils ont en partage.

Le commissaire de police de Tabou, Marus Djadji, s'est réjoui de cet engagement pour la paix et la fraternité.

Cette cérémonie a été marquée par des messages de paix, de réconciliation et de cohésion sociale lancés par les jeunes, les femmes et la chefferie traditionnelle des deux localités qui se sont engagés à "vivre comme par le passé" et à "entretenir des rapports de bon voisinage."

La journée de rapprochement communautaire s’inscrit dans le cadre du projet d'appui à l'engagement transfrontalier entre la Côte d'ivoire et le Liberia pour le renforcement de la cohésion sociale et de la sécurité transfrontalière mis en œuvre grâce à un appui financier du fonds des nations unies pour la consolidation de la paix qui bénéficie du partenariat de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

bb/yc/tad/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ