x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 9 mai 2021 | AIP

Nuit du destin: la communauté musulmane de Yopougon prie pour la cohésion sociale et la paix

© AIP Par DR
La nuit du destin à Bingerville
M. AHIN Jean Fils et Cadre de Bingerville a pris part à la nuit du destin organisée à la mosquée du quartier Blanchon de Bingerville dans la nuit du vendredi 1er juillet 2016.
Songon - Les fidèles musulmans de Yopougon ont prié, dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 mai 2021, pour la cohésion sociale et la paix, lors de la commémoration de la Nuit du destin, au complexe sportif Jessee Jackson de Selmer.

Moment de prières, d'invocations et de lecture du Coran, cette Nuit a servi de cadre, au représentant du maire de Yopougon, Issoufou Coulibaly, pour exprimer aux musulmans la nécessité de prier davantage pour la paix au sein de sa circonscription, ainsi qu'en Côte d'Ivoire, eu égard les turbulences enregistrées, aux lendemains des échéances électorales.

« Nous demandons à la communauté musulmane de prier pour la commune de Yopougon, pour le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et pour le ministre Gilbert Kafana Koné", déclaré Issifou Coulibaly.

L’imam de la grande mosquée de Yopougon-Selmer, Adam Diabaté, a supplié le Tout-Puissant d’avoir un regard bienveillant sur la Côte d’Ivoire en général et en particulier sur la commune de Yopougon.

Parlant de la Nuit du destin, l’imam Adam Diabaté a expliqué qu’il s'agit d'une grande nuit chez les musulmans parce que c’est à cette occasion que le Coran a été révélé et que cest la nuit des décrets. « Tout ce qui va se passer l’année prochaine doit être décidé ce soir, voilà pourquoi nous prions pour nous et la Côte d’Ivoire, afin que toutes les décisions prises ce soir soient favorables pour le pays et nous-mêmes », a-t-il ajouté.

Deux conférences portant sur les notions de ‘’rumeur’’ et ‘’les signes de la fin du monde’’ ont également meublé cette nuit d’adoration.

Le maire de Yopougon, Gilbert Kafana Koné, avait fait don de 50 tonnes de vivres aux musulmans de sa commune qui observent le temps de jeûne, en prélude à la fête de Ramadan.

tg/nmfa/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ