PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le dimanche 30 mai 2021 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire: des parlementaires français en visite officielle à Abidjan

© Abidjan.net Par DR
Des parlementaires français en visite officielle à Abidjan
Ce sont cinq élus (LREM et LR) qui ont représentés la France dans le pays d’Houphouët-Boigny du 24 au 27 mai 2021. L’occasion pour les parlementaires de relancer la diplomatie parlementaire entre les deux pays ; mais aussi de prendre acte des progrès enregistrés par la Côte d’Ivoire qui se classe depuis décembre 2020 à la première place des économies d’Afrique de l’Ouest.
Ce sont cinq élus (LREM et LR) qui ont représentés la France dans le pays d’Houphouët-Boigny du 24 au 27 mai. L’occasion pour les parlementaires de relancer la diplomatie parlementaire entre les deux pays ; mais aussi de prendre acte des progrès enregistrés par la Côte d’Ivoire qui se classe depuis décembre 2020 à la première place des économies d’Afrique de l’Ouest.

La France et la Côte d’Ivoire conservent des liens diplomatiques et stratégiques resserrés. La diplomatie parlementaire, nécessaire en démocratie, rentre dans ce périmètre. La représentation française avait pour principale mission de rencontrer la nouvelle législature ivoirienne, élue en mars 2021. Dans cette voie, les parlementaires français, menés par Patrice Anato (député de Seine St Denis, co-Président du groupe « diplomatie économique avec l’Afrique » ), ont pu visiter l’Assemblée Nationale et le Sénat. Ces derniers ont également salués la bonne tenue des récentes élections et l’inclusivité du nouveau parlement.

La relance de la coopération bilatérale parlementaire s’est aussi déclinée sur les axes fort de la coopération franco-ivoirienne, notamment dans les domaines économiques, sécuritaires et culturels. Comme l’a rappelé Fiona Lazaar, député du Val d’Oise : « Ce déplacement à Abidjan est une nouvelle occasion de renforcer les liens de coopération entre la France et la Côte d’Ivoire. Les questions de coopération sécuritaire et économique ont été au cœur de nos échanges. J’en ressors convaincue du potentiel de développement de la Côte d’Ivoire et du rôle de partenaire stratégique de la France ».

Dans cette optique, les parlementaires français on put échanger avec les opérateurs économiques français et ivoiriens d’Abidjan et discuter sur l’environnement des affaires, en voie d’amélioration (110e place au classement Doing Business), la fiscalité et la formation des jeunes. Avec à l’issue des propositions concrètes comme la volonté de faciliter de futurs partenariat avec des CFA français. Les parlementaires ont également pu constater l’avancée du chantier du métro d’Abidjan (vingt stations, 1,4 milliards d’euros), hautement transformateur pour la ville, mené par le groupe Bouygues. Enfin la délégation a également pu visiter le musée des civilisations d’Abidjan et a réaffirmé sa volonté de coopération étroite dans le débat sur la restitution des biens culturels africains.

Les questions sécuritaires, fondamentales, ont aussi été au cœur de la visite, car, comme l’a rappelé Patrice Anato : « La France se tient aux côtés de la Côte d’Ivoire pour assurer la sécurité et la stabilité de la sous-région ouest africaine de plus en plus impactée par le terrorisme ». Les députés de la délégation ont soulignés, à ce titre, l’excellente coopération militaire entre la France et la Côte d’Ivoire, notamment via le partenariat militaire opérationnel. Une collaboration d’intérêt stratégique compte-tenu des menaces régionales telles que les trafics (drogue, or…), la piraterie ou les tentatives d’incursions djihadistes. En outre, lors de la visite sur la base des Forces françaises en Côte d’Ivoire, Anissa Kheder, député du Rhône, a tenue « à saluer l’engagement des militaires français du 43e Bataillon d’Infanterie de la Marine, basé à Port-Bouët, (…) qui s’engagent pour nous protéger et nous défendre ».

Enfin, la représentation française a pu échanger avec les membres du gouvernement de Côte d’Ivoire. Ils ont constatés les efforts fait sur la solidarité, le développement humain et la lutte contre la pauvreté.

A l’issue de cette visite, les relations bilatérales sont appelées à se poursuivre, les députés français ayant officiellement conviés leurs collègues ivoiriens à une visite similaire, en France, avant la fin 2021. Une réciprocité qu’illustre le mot de Phillipe Mouiller, Sénateur des Deux-Sèvres : « La France et la Côte d’Ivoire ont des liens indéfectibles (…). Les destins de nos deux nations sont liés. La France a besoin de la Côte d’Ivoire et la Côte d’Ivoire a besoin de la France ».

A N et Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ