PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 7 juillet 2021 | AIP

Siandou Fofana explique les enjeux du secteur touristique aux députés

© AIP Par DR
Tourisme et Loisirs : Siandou Fofana présente son budget et les objectifs au SENAT
Le ministre Siandou Fofana avant de voir le Budget-programme de son département adopté à l’unanimité par le Sénat, le vendredi 11 décembre, en a décliné les objectifs pour 2021.
Abidjan -Le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana a animé, mardi, 6 juillet 2021, une séance d'information parlementaire, à l'Assemblée nationale, autour des enjeux de la stratégie de développement touristique après l’impact de la COVID-19 sur le secteur, rapporte une d’information transmise à l’AIP.

Il s'est agi pour M. Fofana d'expliciter à la représentation nationale les enjeux de ladite stratégie élaborée avec le cabinet McKinsey, qui devrait positionner durablement dans le Top 5 africain, la destination ivoirienne, constituer un réservoir d'emplois et de recettes fiscales, ainsi qu'un moteur de développement territorial inclusif.

Toute chose qui a été altérée par la pandémie mondiale de la Covid-19, mettant à mal l'équilibre de l'écosystème touristique, aussi bien national que mondial.

« C'est justement dans les ressorts de la pertinence stratégique de Sublime Côte d'Ivoire qui a fait l'unanimité auprès du gotha mondial du tourisme ainsi que de la communauté internationale des bailleurs, que nous avons extrait les éléments de la résilience », a-t-il relevé.

Dans l’exposé des motifs, le ministre Siandou Fofana, de par la pertinence de son propos et la clarté de ses réponses, a convaincu les députés sur les enjeux de « Sublime Côte d’Ivoire ». Il en a profité pour « vendre » la Journée mondiale du tourisme (JMT) 2021 que la Côte d’Ivoire a l’honneur d’abriter, le 27 septembre 2021.

Aussi, a-t-il indiqué que la tenue en terre ivoirienne de cet évènement mondial, en sa qualité de pays-membre du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), n’est que le reflet de l’importance et de l’influence retrouvées de la Côte d’Ivoire sur la scène touristique internationale, à mettre au crédit d’être l’une des nations du Sud à s’être dotée d’une stratégie crédible, fiable et pérenne.

Avec un Produit intérieur brut (PIB) de 7 à 8% en 2019, la COVID-19 a fait baisser ces chiffres de 3% à 4%, selon le ministre, eu égard à la résilience du secteur. Il a dévoilé les actions menées dans le domaine du transport aérien, terrestre, fluvial pour une accessibilité aisée de tous les sites touristiques à travers la Côte d’Ivoire, avec une digitalisation des pratiques managériales et promotionnelles.

L’une des actions pertinentes, c’est surtout la digitalisation pour créer un nouveau modèle de croissance et un nouvel écosystème avec la mise en lumière des projets tels que "la Route des rois" ; "la route des éléphants", "la route des esclaves (tourisme mémoriel), la réalisation d'éco-lodges autour des parcs et réserves.

bsp/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ