PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 29 mai 2021 | AIP

Les députés ivoiriens outillés pour le nouveau cadrage budgétaire

© AIP Par PR
Assemblée Nationale : analyse de la loi de finances 2020 sous la forme de budget programme
Abidjan le 19 novembre 2019. Les députés de la commission des Affaires Economiques et Financières analysent ce mardi, pour la première fois, la loi de finances 2020 sous la forme de budget programme, en présence du Ministre auprès du Premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.
Yamoussoukro – Les députés membres de la commission des affaires économiques et financières (CAEF) de l’assemblée nationale qui achevaient, vendredi 28 mai 2021, à Yamoussoukro, une formation sur leur rôle dans le nouveau cadrage budgétaire de la Côte d’Ivoire, se sont dit désormais outillés pour accomplir leur mission.

« Nos attentes ont été satisfaites et nous partons outillés pour faire le travail qui est le nôtre », a déclaré le vice-président de la commission, Gozé Séplé Bernard, qui résume ainsi le sentiment unanime des parlementaires.

L’atelier de formation sur le budget-programmes et le contrôle de la performance au profit des 25 membres de la CAEF est une initiative du programme pays de renforcement des capacités (PPRC), structure sous tutelle du ministère de la Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la lutte contre la corruption.

Elle a bénéficié d’un financement de la Banque Mondiale à travers le projet pour l’amélioration de la gouvernance et de la délivrance des services de base aux citoyens.

Pendant quatre jours, les capacités des députés ont été renforcées sur les innovations introduites par le basculement du budget de la Côte d’Ivoire, de budget de moyens en budget programmes.

« Avec ce basculement, il parait judicieux que tous les acteurs impliqués dans la gestion et le contrôle budgétaire, au plan national, soient sensibilisés et formés sur les innovations qui découlent de cette mutation », avait souligné le représentant du ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption.

Les députés envisagent de renforcer leurs relations avec le PPRC à l’effet de bénéficier de plus de formations.

gso/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ