x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 2 juillet 2021 | AIP

Le conseil national de lutte contre la vie chère reprend ses activités

© AIP Par DR
Prospective Vision 2030 : le Premier Ministre Patrick Achi salue le démarrage de l`implémentation
11 juin 2021 à Abidjan,Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, le démarrage de la mise en œuvre de Vision de la Stratégie Côte d`Ivoire 2030 et du Programme Côte d`Ivoire Solidaire 2021-2025.
Abidjan - Le conseil national de lutte contre la vie chère, chargé d’assurer une veille permanente sur les prix des produits de grande consommation, reprend ses activités, a annoncé, vendredi 2 juillet 2021, à Abidjan, le Premier ministre, Patrick Achi, fustigeant une "hausse incontrôlée" des coûts des produits de première nécessité sur les marchés ivoiriens depuis la survenue de la crise d’énergie dans le pays.

Créé par décret N° 2017-410 du 21 juin 2017, le conseil national de lutte contre la vie chère est chargée d’assurer une veille permanente sur les prix des produits de grande consommation. Il est présidé par le Premier ministre. Il est un cadre permanent d’échanges entre le secteur public et le secteur privé, les opérateurs économiques et le gouvernement, les syndicats, les associations de consommateurs et le gouvernement.

"Depuis quelques semaines, on assiste à une envolée des prix de certaines denrées sur le marché en particulier quelques fois des denrées de première nécessité qui font que les populations se sentent en difficultés, de plus en plus", a dénoncé M. Achi au cours d’une rencontre avec des industriels du secteur privé.

"On ne peut pas sans fondement réel se mettre à augmenter de façon inconsidérée les prix des produits de première nécessité", a-t-il mis en garde, déplorant que "malgré les efforts de l’Etat pour amoindrir l’impact de la crise énergétique, des gens profitent pour saboter tout ce travail".

Des rencontres sectorielles auront lieu dans les jours à venir avec les différents acteurs économiques pour débattre de tous les sujets de fond en vue de parvenir à la réduction du coût de la vie dans les ménages, a ajouté le chef du gouvernement, non sans réaffirmer que "nous donnons un signal et rassurons les populations (...), l’Etat met tout en œuvre (...), nous ne sommes pas loin d’elles, nous ne sommes pas ignorants sur ces sujets (cherté de la vie), et nous travaillons".

bsp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ