x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 22 juillet 2021 | AIP

Moussa Sanogo met en place un outil pour la qualité des services du cadastre

© AIP Par Marc ATIGAN
Lancement officiel de l`observatoire des plaintes foncières
Abidjan le 22 Juillet 2021. La salle de conférence de l`immeuble SCIAM a abrité ce jeudi, la cérémonie de lancement officiel de l`observatoire des plaintes non juridictionnelles en matière foncière (OPF) en présence des Ministres Moussa Sanogo en charge du Budget et du Portefeuille de l`Etat et Emmanuel Essis chargé de la promotion de l`investissement privé.
Le ministre du Budget et du Portefeuille de L’Etat, Moussa Sanogo a procédé, jeudi 22 juillet 2021, au lancement de l’Observatoire des plaintes non juridictionnelles en matière foncière (OPF), un organe administratif de veille permanente et un instrument d’aide à la prise de décision pour l’amélioration de la qualité des services du cadastre et de la conservation foncière ainsi que la satisfaction des usagers-clients.

A en croire M. Sanogo, cette application digitale vise à mettre en place un mécanisme de gestion des plaintes en ligne en vue de la satisfaction des usagers.

Il a précisé que la plateforme sera chargée de recevoir et d’instruire les plaintes non juridictionnelles introduites par les usagers clients de la conservation foncière et du cadastre, d’évaluer de manière périodique le niveau de satisfaction des usagers-clients et de formuler des propositions et recommandations de réformes visant l’amélioration du fonctionnement des services de la conservation foncière et du cadastre, de diffuser les données relatives à la gestion des plaintes en matière foncière.

Aussi, permettra-t-elle de poster les plaintes et les pièces jointes éventuelles en ligne, de suivre en ligne le circuit de traitement des plaintes, de recueillir les impressions des usagers sur la qualité du service et d’élaborer des statistiques fiables sur les plaintes.

Pour la bonne marche de cet outil, Moussa Sanogo a proposé que ladite plateforme de plaintes puisse permettre à l’Observatoire de traiter de façon diligente les requêtes des contribuables et les insatisfactions vis-à-vis des Services.

« Je souhaite que cet outil soit d’une grande utilité pour les usagers et qu’il marque le franchissement d’une nouvelle étape en matière de bonne gouvernance par notre Administration », a préconisé le ministre, engageant les services chargés de l’exécution de la gestion des plaintes à apporter des réponses appropriées et à faire preuve d’une grande célérité concernant les suites à donner dans la résolution des griefs des usagers-clients qui se tourneront vers l’Observatoire.

Le ministre de la Promotion de l’investissement privé et du Développement du secteur privé, Essis Esmel Emmanuel, a pris part à la cérémonie.

(AIP)

bsp/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ