PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 30 juillet 2021 | AIP

Les populations de Gbolouville invitées à une mobilisation autour du collège de proximité en construction

Tiassalé, Une équipe conjointe composée de la Direction de l’Animation, de la Promotion et du Suivi des Comités de gestion (DAPS COGES) et du Projet C2D Education-Formation a effectué mardi 27 juillet 2021, une activité de sensibilisation sur l’école obligatoire et le collège de proximité à Gbolouville, dans la Direction départementale de l’Education nationale et de l’alphabétisation (DDENA) de Tiassalé, selon une note d'information transmise jeudi à l'AIP.


Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la mobilisation communautaire autour des collèges de proximité construits par le deuxième Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) a permis, à travers des projections du film « Ecole obligatoire – Collèges de proximité » traduit en langues Malinké et Baoulé, d’échanger avec les communautés sur différentes problématiques que sont la politique de l’école obligatoire des filles et des garçons, l’importance des collèges de proximité, le rôle des COGES, l’abandon scolaire, les grossesses en milieu scolaire.


Pour la Coordonnatrice générale des services à la DAPS COGES, Effi Germaine, le collège à base 2 en construction est un don de l'Etat à la communauté afin de booster la scolarisation de tous les enfants et de les maintenir à l'école jusqu'à la fin de leurs parcours scolaires. A cet effet, il est important que les populations se mobilisent pour le recevoir les personnels à travers la mise à disposition de logements décents à même de les accueillir.


Mme Effi en a profité pour clarifier le rôle des COGES. « Le décret n° 2020-997 du 30 décembre 2020 ne supprime pas les COGES, mais plutôt les cotisations exceptionnelles à la charge des parents d’élèves. Les COGES ne doivent pas se limiter aux cotisations, ils doivent être de véritables outils au service du bon fonctionnement de l’école dans la localité », dira-t-elle.


Pour sa part, le Chargé des questions genre et de la mobilisation communautaire au Projet C2D Education Formation, Koné Yardjouma, a insisté sur le rôle des parents afin de permettre aux enfants, filles comme garçons, d’achever leurs cursus primaire et secondaire pour réussir.


Le sous-préfet de Gbolouville, Zegou Kacou Théodule, qui présidait la cérémonie, s’est réjoui de l’organisation de cette activité de sensibilisation. « Avec ce collège public offert par l’Etat, c’est un grand soulagement pour les populations. C’est pourquoi nous prenons l’engagement avec les populations de nous mobiliser autour de notre collège », a rasuré M. Zégou.


Au terme de la cérémonie, les officiels ont effectué une visite du collège en construction. Sur place, le sous-préfet a exhorté les responsables de l’entreprise prestataire à accélérer les travaux pour l’ouverture prochaine du collège.


Le Projet C2D Education Formation a déjà construit et équipé 40 collèges de proximité dans huit DRENA du nord de la Côte d’Ivoire pour la première phase. Pour la deuxième phase, ce sont 123 collèges à base 2 et base 4 qui sont en construction sur tout le territoire ivoirien, rappelle-t-on.


(AIP)


fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ