PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 3 août 2021 | Le Nouveau Réveil

Festivités de "Bassam accueil" : Le lien entre la France et la Côte d’Ivoire magnifié

© Le Nouveau Réveil Par DR
Festivités de "Bassam accueil" en présence du Consul général de France en Côte d’Ivoire, M Laurent Souquiere

Bassam accueil", association regroupant la communauté française en Côte d’Ivoire a marqué les festivités de la fête nationale française, le 14 juillet par des retrouvailles dans un restaurant du quartier France à Grand-Bassam. C’était dans la soirée du samedi 17 juillet 2021. Cette rencontre rehaussée par la présence du Consul général de France en Côte d’Ivoire, M Laurent Souquiere s’est voulue conviviale.

« J’ai trouvé que c’était un moyen d’apporter mon appui à cette initiative et de rencontrer les Français et aussi les Ivoiriens et Ivoiriennes au cours d’une cérémonie et d’un repas qui se veut à la fois convivial et puis qui rappelle nos valeurs : liberté, égalité, fraternité dans le pays qui nous accueille » nous a confié le Consul général qui se dit satisfait des conditions des Français en Côte d’Ivoire. « Il y a 21000 Français en Côte d’Ivoire. Chiffre croissant. Dans les 21 000 Français, vous avez 53% de binationaux et dans ces 53% binationaux, vous avez plus de 43% de Franco-ivoiriens. Vous voyez que ce n’est pas que des Français, françaises, mais il y a aussi des binationaux et cette force de lien entre la France et la Côte d’Ivoire est manifestée par ces binationaux ».

En ce qui concerne d’autres initiatives du Consulat, Laurent Souquiere a confié que « nous organisons déjà avec l’appui de "Bassam accueil" ce qu’on appelle des permanences consulaires. On va à la rencontre de nos compatriotes. On apporte aussi une aide sociale à plus de 900 enfants qui, sans ces aides sociales françaises, ne pouvaient pas être scolarisés. On est aussi très présent en ce qui concerne la sécurité et tout ce qui concerne l’assistance administrative qui est la délivrance des passeports, cartes nationales d’identité, état civile. Donc, on essaye d’être à l’écoute de notre communauté qui est essentiellement sur Abidjan et Bassam et puis d’autres villes qui sont Yamoussoukro, Bouaké et San-Pedro ».

Aka Akéssé Vincent, président de "Bassam accueil", s’est dit honoré. « Moi, je suis content de faire le premier 14 juillet en tant que président de Bassam accueil. C’est bien parce que cette association permet de regrouper la communauté française. Donc quelque part, c’est pour créer des liens forts. C’est une structure qui nous permet de nous retrouver comme le Consul général disait avec des valeurs républicaines : liberté égalité fraternité. La fraternité, nous en tant que binationaux on y tient parce qu’on dit facilement mon frère. Je pense que la célébration de cet évènement avec toute la communauté française, pour moi c’est un honneur. J’espère qu’on va pouvoir en faire d’autres et comme il disait aussi, on a eu l’opportunité d’avoir la Permanence consulaire grâce au consulat qui nous a fait confiance. Ce n’était pas évident. Mais je crois qu’aujourd’hui, on a cette chance, je crois qu’il faut que ça continue. Cette association, a-t-il terminé, est plus vieille que moi. En y entrant, j’ai tout simplement œuvré pour qu’elle soit structurée. On a les statuts, on est reconnu officiellement, des choses qui ont pu être faites et aujourd’hui, on peut dire que le consulat nous a reconnus aussi, et nous sommes à jour. Nous lançons un appel à toute la communauté française de venir parce qu’elle est faite pour elle ».

DIARRASSOUBA SORY

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ