PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 5 août 2021 | Abidjan.net

Assainissement - Le Ministre Bouaké Fofana aux habitants de l'emprise du Barrage B 6:'' Quels que soient les termes à utilisér, ces travaux sont nécessaires ''

© Abidjan.net Par DR
La visite sur l"emprise du barrage B6
Photo : Bouaké Fofana, Ministre de l'Assainissement et de la Salubrité

En direction du Collectif des riverains de la cuvette du Barrage B 6 à construire dans le quartier Riviera Palmeraie Anono (Djorogobité), Bouaké Fofana a été on ne peut clair et ferme, en leur rendant une visite, le mercredi 4 août 2021, sur le site. '' Au nom du Gouvernement, de mes collaborateurs et en mon nom propre, je voudrais vous présenter mes excuses, si vous n'avez pas été suffisamment associés au projet de déguerpissement...Ce qu'on vous demande c'est de faire un sacrifice pour le plus grand nombre. Je viens vous appeler à la table de discussion. Dans une négociation, chacun fait un pas, et des concessions, pour qu'on arrive à un consensus. Mais quels que soient les termes à utiliser, ces travaux sont nécessaires, si on ne veut pas que des inondations soient source de pertes en vies humaines ''. C'est en ces termes que le Ministre de l'Assainissement et de la Salubrité a répondu aux griefs du Collectif portés par M. Edouard Koyanouan. Celui-ci, s'exprimant le premier au nom des riverains, s'était élevé contre '' l'approche et la manière '' des techniciens de l'Office National de l'Assainissement et du Drainage (ONAD) sur le site. Il a en outre plaidé pour que des dispositions soient prises pour épargner la peine et la destruction des biens des cadres de l'administration publique et du privé, biens acquis après plus de 30 ans de travail et d'économie.


A toutes ces récriminations, le Ministre Bouaké Fofana a proposé une alternative visant à impliquer les riverains dans un Comité qu'il a constitué et qui comprend, outre son Cabinet, l'ONAD, le Collectif et le BNETD. Ledit Comité aura pour tâches de revisiter les études et s'accorder sur les contraintes techniques nécessaires et donner des résultats au bout de deux semaines. '' On veut avancer, mais avancer avec vous et dans l'urgence, car nous devrions faire le maximum des travaux avant la prochaine saison des pluies '', a intimé l'autorité. Non sans exiger au moins la discipline et le sens de la responsabilité. '' J'ai besoin de votre aide. Tous ceux qui ont des constructions en cours sous l'emprise du Barrage doivent arrêter les travaux '', a ajouté le Ministre.


Pour rappel, sur la base du Schéma Directeur de l'assainissement et du drainage de la ville d'Abidjan, et tirant toutes les leçons des inondations qui se sont soldées par de nombreux morts en 2018, le Conseil National de Sécurité (CNS) et Gouvernement avaient consenti à entreprendre de grands travaux visant à juguler le débit des eaux pluviales depuis la Riviera Palmeraie, la Rue Ministre jusqu'à la lagune. Plusieurs barrages doivent être réalisés à cet effet. Celui du Génie 2000 est quasiment achevé,  et devaient commencer les travaux du Barrage B6 en 2021. En 2022, interviendront les travaux du B7.  



Ces riverains du B6 s'étaient farouchement opposés à tout déguerpissement. C'est cette grogne que la maestria et la sagesse du Ministre de l'Assainissement et de la Salubrité ont pu étouffer à travers cette réunion de vérité, sur le terrain.


SERCOM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ