PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 12 août 2021 | Ministères

Modernisation de l’administration : Le Ministre Moussa Sanogo visite le centre de supervision du système de vidéosurveillance de la Douane

© Ministères Par Donald
Le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo visite le centre de vidéosurveillance des Douanes
Abidjan le 11 Août 2021. Le Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, a effectué ce mercredi, une visite au sein du Centre de videosurveillance des Douanes.

Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a entrepris une visite de travail pour s’imprégner du système de vidéosurveillance des douanes dont l’installation est quasiment achevée. Il peut être fier car, à l’issue de la visite guidée de la salle de supervision, le ministre Moussa Sanogo a exprimé « des impressions très favorables » quant à la conduite de ce projet auquel il accorde beaucoup d’intérêts.


« Nous avons vu un système performant, avec des écrans de haute résolution et une grande précision, qui permettent, à partir d’Abidjan, de savoir au détail près ce qui se fait à la frontière à Niablé, à Takikro, etc. et d’être certains de la façon de disposer de la bonne information et que les déclarations qui ont été faites sont les bonnes. Et de savoir si on a besoin de poursuivre certaines personnes pour avoir les éléments pour pouvoir les confronter », a déclaré Moussa Sanogo.


Il a révélé que l’introduction de la vidéosurveillance débutera par les frontières Est du pays, mais le processus suivra son cours jusqu’à ce que l’ensemble des frontières de la Côte d’Ivoire soient couvertes « dans les plus brefs délais. » A terme, a-t-il souligné, il pourrait même être envisagé l’interconnexion du dispositif de la douane avec ceux de la Police et de l’Armée, pour un maillage du territoire ivoirien, dans la perspective du renforcement de la sécurité.


Le ministre a indiqué que la vidéosurveillance est l’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la fraude, garantir la sécurité des produits tout en assurant la fluidité des flux. Elle permettra d’avoir l’exhaustivité de l’information et de disposer de beaucoup d’éléments pour faire des investigations douanières. « Ces caméras devraient pouvoir être utilisées aussi bien pour la surveillance en temps réel des mouvements aux frontières que pour des besoins d’enquête et des travaux analytiques, de manière à aider à la prise de décision pour une meilleure organisation du fonctionnement des services opérationnels », explique le membre du gouvernement.


Moussa Sanogo affirme ce système est capital pour renflouer les caisses de l’Etat dans ce contexte de mondialisation dans lequel les barrières douanières s’abaissent voire disparaissent, de sécuriser les frontières, d’assurer la sécurité des agents aux postes frontaliers et leur permettre de mieux accomplir les tâches qui leur sont dévolues. Il a exhorté l’ensemble des agents de douane à faire un bon usage de ce puissant outil mis à leur disposition. Par ailleurs, il a annoncé la mise à niveau du data center de la douane, qui doit être le ciment du processus de renforcement des systèmes d’information engagées par l’administration douanière.


Le directeur général des douanes a traduit au ministre les remerciements de l’ensemble des agents pour tout ce qu’il entreprend pour la modernisation de l’administration douanière.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ