x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 14 août 2021 | Abidjan.net

Sécurité routière: Amadou Koné installe des comités locaux à Korhogo, Bouaké, Abengourou et Daloa

© Abidjan.net Par DR
Sécurité routière: Amadou Koné installe des comités locaux à Korhogo, Bouaké, Abengourou et Daloa
Après le lancement officiel de la campagne nationale de la sécurité routière et l’installation du Comité local de sécurité routière de la région des Lagunes, le mardi 10 août 2021 à Abidjan, le Ministre des Transports était ce samedi 14 août 2021 dans la cour de la Préfecture de Korhogo pour installer le Comité local de sécurité routière de la région du Poro.

Après le lancement officiel de la campagne nationale de la sécurité routière et l’installation du Comité local de sécurité routière de la région des Lagunes, le mardi 10 août dernier à Abidjan, le Ministre des Transports était ce samedi 14 août 2021 dans la cour de la Préfecture de Korhogo pour installer le Comité local de sécurité routière de la région du Poro.


Accompagné du Ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, le Ministre Amadou Koné a procédé à l’investiture de l’équipe qui aura désormais la charge de mener des actions d’information et de sensibilisation de proximité en vue de lutter efficacement contre l’incivisme routier.


Selon le Ministre des Transports, la Côte d’Ivoire, à travers la stratégie nationale de sécurité routière bâtie sur un plan quinquennal adopté le 07 juillet 2021, est engagée, sous l’égide du Président de la République, Alassane Ouattara, à faire baisser de 50% le nombre d’accidents graves et de décès enregistrés sur les routes ivoiriennes.


Pour rappel, Amadou Koné a noté qu’au cours des 05 dernières années, notre pays a compté en moyenne par an, plus de 12 000 accidents corporels, occasionnant plus de 1 200 tués et plus de 21 000 blessés, pour une perte d’environ 3% du PIB chaque année. Et citant l’OMS, le Ministre a souligné que les accidents de la circulation constituent la première cause de mortalité des populations de 05 à 29 ans.


Face donc à une telle situation, le Ministre indique que le plan quinquennal pour la sécurité routière repose sur 03 piliers essentiels, à savoir l’efficience de la riposte, l’anticipation par la mise en œuvre des nouvelles technologies au service de la sécurité routière et l’engagement citoyen de tous pour la sécurité routière.


A Korhogo particulièrement, Amadou Koné a exhorté les populations en général et les usagers de la circulation en particulier à faire preuve de prudence et de civisme sur la route. La sécurité routière étant l’affaire de tous, il a engagé les autorités administratives, les responsables des collectivités décentralisées, les forces de l’ordre, les leaders d’opinions, les transporteurs et l’ensemble des acteurs sociaux à s’approprier cette stratégie gouvernement qui n’a d’autres objectifs que d’aider à sauver des vies.


Après l’installation du Comité local de sécurité routière, le Ministre des Transports a procédé à l’ouverture du bureau régional de l’Office de Sécurité Routière à qui il a offert des engins roulants, pour faciliter leurs missions de formation, d’éducation et de sensibilisation.


Amadou Koné a également eu un entretien en début d’après-midi avec les acteurs des motos taxis au Centre culturel de Korhogo. Au cours de cette rencontre, il les a exhortés au port de casques et surtout à se mettre en règle conformément à la réglementation en vigueur. A cet effet, il a annoncé qu’une vaste opération de contrôle et de répression débutera à compter du 07 septembre prochain.


A l’instar de Korhogo, l’installation des comités locaux de sécurité routière s’est déroulée au même moment, de manière éclatée, dans les villes de Bouaké, Abengourou et Daloa.


A.N

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ