PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 21 août 2021 | Abidjan.net

Education aux Médias : le Projet EMIvoire vient former des jeunes aptes à déceler la fiabilité d’une information

© Abidjan.net Par DR
Education aux Médias : le Projet EMIvoire vient former des jeunes aptes à déceler la fiabilité d’une information
Un projet d’éducation aux médias et à l’information à l’intention des jeunes dénommé ‘’EMIvoire’’ a été lancé ce vendredi 20 août, à l’immeuble Carbone à Cocody (Abidjan), par le Centre d’éducation pour une société durable (Centre ESD) en partenariat avec la Deustche Welle Akademie

Un projet d’éducation aux médias et à l’information à l’intention des jeunes dénommé ‘’EMIvoire’’ a été lancé ce vendredi 20 août, à l’immeuble Carbone à Cocody (Abidjan), par le Centre d’éducation pour une société durable (Centre ESD) en partenariat avec la Deustche Welle Akademie. 


« EMIvoire s’inscrit dans la volonté du Centre ESD de contribuer à l’émergence de jeunes citoyens aptes à déceler la fiabilité d’une information, à discerner le vrai du faux. Et surtout, à résister à toute forme d’extrémisme », a déclaré la présidente du Centre ESD, Raphaêlle Kouassi, au cours de la cérémonie officielle de lancement.


 Elle a ajouté que ce projet revêt un intérêt particulier dans le contexte actuel de la prolifération de la désinformation et des discours de haine sur la toile. 


Quant au représentant du Ministère de la Communication, des médias et de la Francophonie, Abdou Abdou Ganiyi, il a salué l’initiative de cette rencontre qui selon lui, ‘’nous invite à questionner l’information, dans sa fabrication et dans sa solution’’. 


Selon lui, le ministre de la Communication s’accorde avec le Centre ESD sur le fait qu’il faut instruire les consommateurs de contenu médiatique, sur les modes de fabrication de l’information.


Par ailleurs, la représentante de l’Ambassade de l’Allemagne, Ellena Molina, a soutenu que l’éducation aux médias doit être une priorité nationale et internationale pour développer le sens critique des jeunes générations. Elle a tenu à rassurer quant à l’ambition de l’Allemagne de soutenir ce projet du Centre ESD et la Deustche Welle Akademie. 


Et cela, « pour favoriser la consommation et l’usage rationné des médias numériques en Côte d’Ivoire où il y 11 millions d’utilisateurs d’internet dont 4,70 millions d’actifs sur Facebook », a-t-elle dit. 


L’un des bénéficiaires du projet, Alumni EMIvoire, Eric Egnema, Journaliste d’un quotidien numérique, s’est dit satisfait de prendre part à ce projet de sensibilisation des jeunes à l’utilisation responsable des réseaux sociaux. « Il s’agit d’éduquer cette jeunesse à faire attention à ce qu’elle écrit, commente, partage et à ce qu’elle aime comme contenu sur les réseaux sociaux », a-t-il fait savoir.


 Au cours de ce Meet-Up, qui a vu la participation du Ministère de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, il y a eu plusieurs rubriques telles que le « Café Emi qui a porté sur la cartographie de l’espace numérique » modéré par deux responsables du Centre ESD, Blandine Angbako et Aquilas Yao.


 Ensuite, le « Dialogue Emi, qui a érigé un panel dont le thème : Peut-on tout dire sur Internet et dans les médias ? » il a été animé par Dr Agoubli Hervé, Enseignant-Chercheur et Abraham Kouassi, Journaliste et Consultant en média.


La présentation proprement dit du projet EMIvoire a été faite par Sylvie Kanga, responsable du Centre ESD. L’une des leçons à retenir de son exposé : « Quand les médias sont bien utilisés, ils deviennent des opportunités ». 


Sercom Centre ESD

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ