PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 15 septembre 2021 | Abidjan.net

3ème Journée du Militantisme Féminin: l’appel du Ministre Mamadou Touré aux jeunes filles

© Abidjan.net Par DR
3ème Journée du Militantisme Féminin: l’appel du Ministre Mamadou Touré aux jeunes filles
La 3ème édition de la journée du Militantisme Féminin a eu lieu ce Mercredi 15 Septembre 2021 à l’auditorium de l’Immeuble de la CNPS, au Plateau.

Les efforts de Mamadou Touré pour l’éclosion du talent féminin ne sont plus à démontrer. Depuis un peu plus de 3 ans, le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service Civique multiplie les initiatives pour atteindre cet objectif. C’est dans cette dynamique que se tient depuis 2018 la journée du militantisme féminin. La 3ème édition de cette activité a eu lieu ce Mercredi 15 Septembre 2021 à l’auditorium de l’Immeuble de la CNPS, au Plateau. Elle a été organisée conjointement par la direction de la vie associative et du renforcement des capacités des jeunes (DVARCJ), la cellule Genre du Ministère et le Conseil national des Jeunes (CNJ).


200 jeunes des organisations de jeunesse (hommes et femmes) participent à cette journée du militantisme féminin qui s’est tenue autour de diverses activités, notamment deux panels qui ont porté sur le leadership et engagement associatif des jeunes filles pour une meilleure participation citoyenne et la Gouvernance associative.


Monsieur Constant Koffi, directeur de la vie associative et du renforcement des capacités des jeunes (DVARCJ) a expliqué qu’en organisant cette journée, l’objectif vise à exhorter les jeunes filles de Côte d’Ivoire à prendre toute leur place dans la société.


Monsieur Lassiné Diomandé, directeur de cabinet adjoint au Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service Civique et représentant du Ministre Mamadou Touré a félicité les initiateurs de cette journée. Il a indiqué que le militantisme est un outil d’intégration. Avant d’exhorter au nom du Ministre Mamadou Touré les jeunes filles à s’engager dans les associations. « Croyez-en vous. Débarrassez-vous de vos complexes. Engagez-vous dans les associations et mouvements. Il faut plus de femmes dans les postes de prise de décision », a-t-il indiqué.




A. N.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ