PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 17 septembre 2021 | AIP

La question de l’épanouissement des femmes et des enfants au centre d'un échange entre Nassénéba Touré et le coordonnateur résident du SNU

Abidjan- La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nassénéba Touré, a échangé, à son cabinet d’Abidjan-Plateau, avec le coordonnateur résident du Système des nations unies (SNU) en Côte d'Ivoire, Philipe Poinsot, sur la question de l’épanouissement des femmes et des enfants qui demeure au cœur des actions de son département ministériel.


D'entrée de jeu, la Ministre Touré a salué l'engagement et l'accompagnement des agences du système des nations unies pour le bien-être des femmes et des enfants en Côte d'Ivoire.


Selon elle, le renforcement de la coopération entre son ministère et le SNU doit être plus axé sur la lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG), l'autonomisation des femmes et la promotion de projets de développement.


« Face à la recrudescence des viols, agressions sexuelles et autres violences conjugales, il est impératif de renforcer les moyens opérationnels des centres d'appel, de mettre en place une plateforme digitale de dénonciation et de prise en charge, de réaliser une campagne nationale de lutte contre ce fléau », a-t-elle confié mardi 14 septembre 2021, lors de cette rencontre.


Concernant l'autonomisation des femmes, la ministre a fait cas du projet Usifem, une initiative du gouvernement ivoirien qui vise à réduire la pénibilité du travail des femmes dans la production agricole, à favoriser la transformation des produits agricoles. Elle a aussi mentionné l'implantation d'une unité de production de karité dans le district d'Odienné, ainsi que la réhabilitation du marché central de cette ville du nord du pays.


« Pour tous ces projets et actions, nous sollicitons l'appui technique et financier des Agences du SNU », a-t-elle plaidé.


Le coordonnateur résident du SNU, Philipe Poinsot a, quant à lui, affirmé avoir pris note des attentes de la ministre et s'est engagée à renforcer les appuis techniques et financiers pour la mise en œuvre de ces projets.


A cet effet, la ministre Nassénéba Touré présidera une réunion de concertation sur le genre avec les système des nations unies, le 08 octobre 2021.


ako/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ