PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 20 septembre 2021 | AIP

Les autorités sécuritaires d’Odienné prônent le civisme en milieu scolaire

Odienné- Le préfet de police d’Odienné, le commissaire divisionnaire Joseph Sabona exhorte les acteurs locaux du système éducatif, en premier les élèves, à faire preuve de discipline et de civisme à l’école et sur les routes afin d’éviter des drames au cours de l'année scolaire et pour également de bons résultats.


Le Caire Sabona prodiguait quelques conseils, à l’adresse des apprenants et de leurs encadreurs, à la faveur d’une activité de nettoyage au collège moderne d’Odienné, ayant impliqué ses collaborateurs, l’ensemble des forces de défense et de sécurité ainsi que le personnel enseignant et d’encadrement de cet établissement scolaire. Son propos a porté sur la discipline sur les routes et à l’école.


Il a insisté sur le respect des règles de conduite, l’obligation du port du casque à moto, la limitation de la vitesse et la surcharge sur les deux roues. Deux faits dont sont coutumiers les jeunes élèves d’Odienné notamment.


« Nous voulons surtout réduire le nombre d’accidents. Les cours ont repris, vous allez vous déplacer pour venir à l’école, autant les élèves, les enseignants que les encadreurs. Il ne serait pas bon que nous perdions des personnes suite à des accidents. Les actions que la police va mener sur le terrain, ne visent pas à vous réprimander forcément mais c’est pour que nous soyons ensemble pour que l’année scolaire puisse set terminer dans de bonnes conditions », a-t-il fait comprendre.


Le préfet de police a exhorté en outre les élèves à la politesse, au respect du calendrier des congés.


L’action d’assainissement au collège moderne s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement qu’apporte le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité à celui en charge de la Salubrité dans la mise en œuvre de l’initiative « Opération grand ménage ». Un partenariat au titre duquel les différents services de police sont instruits de conduire, suivant une périodicité, des activités de salubrité, dans leur sphère géographique.


Cela, au nom de la mission de « police de proximité » qui engage le corps, au-delà de ses prérogatives classiques, à se rapprocher davantage des populations, en s’engageant notamment dans le traitement des différentes problématiques d’ordre social.


Le contexte de la rentrée scolaire a justifié le choix d’une école pour le grand ménage du mois de septembre de la police d’Odienné.  « L’objectif c’est d’accompagner le système éducatif pour que nos enfants se retrouvent dans de bonnes conditions pour travailler. Et surtout pour leur dire que la police est là pour les accompagner dans leur éducation », a expliqué le caire Sabona.


kg/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ