PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 26 septembre 2021 | AIP

Mine d’or d’Ity : Dirigeants et populations riveraines s’engagent à la cohésion sociale

© AIP Par DR
Divo : le premier ministre Kablan Duncan inaugure la mine d`or d`Agbaou
Lundi 27 janvier 2014. Le premier ministre Daniel Kablan Duncan procède à l`inauguration de la mine d`or d`Agbaou en présence de M. Neil Woodyer, PDG de Endeavour Mining Corporation, des ambassadeurs du Royaume Uni et du Canada et des ministres Jean-Claude Brou, Kaba Nialé et Adama Toungara

Man -Les responsables de la société des mines d’Ity et de Daapleu (SMI/SMD) et les populations riveraines se sont engagés, dans le cadre d’un atelier de deux jours, à promouvoir le dialogue et la concertation.


A l’issue du dialogue social et de l’engagement des parties de la mine tenu les 22 et 23 septembre 2021 à Zouan-Hounien, une charte de bonne conduite a été adoptée et sera signée dans les prochains jours entre les parties prenantes en vue de favoriser la cohabitation pacifique dans la zone Est et Ouest Cavally.


L’aboutissement de ce nouveau contrat social, souhaité par la société minière avec les riverains, a été le fruit d’un franc-parler entre les différents acteurs impliqués.


Plusieurs communications (présentation de la SMI/SMD, ses performances et économiques et environnementales, sa contribution au développement communautaire et ses défis) ont été faites aux participants avec la présentation des raisons profondes à vivre ensemble dans un environnement de paix, véritable plaque tournante, selon les personnes ressources, du développement local.


Dans cette perspective et au regard de plusieurs actions de développement initiées au profit des populations locales directement ou indirectement avec les comités de développement local (CDLM), l’entreprise minière opte pour "l’adoption de bonne manière afin d’asseoir une cohabitation pacifique".


Pour leur part, les populations impactées par le projet ont notifié aux responsables du complexe minier, leurs préoccupations qu’elles souhaiteraient être prises en compte. Il s’agit, entre autres, de l’épineuse question de l’emploi jeunes, de la formation, de la reconversion, du financement des activités génératrices de revenus (AGR), de la voirie, de l’eau potable, de l’école. La problématique de l’environnement a été évoquée à la faveur de ces journées de dialogue.


La société minière a rassuré qu’elle va analyser ces préoccupations des populations riveraines, même si elle reconnait que des efforts ont été déjà faits pour satisfaire certaines d’entre elles.


Ebd/kp

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ