PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 26 septembre 2021 | AIP

Le Réseau des entrepreneurs engagés pour le Gbêkê lance « La Matinale de l’entrepreneur »

Le Réseau des entrepreneurs engagés pour le Gbêkê (R2E) a procédé samedi 25 septembre 2021 au lancement de « La Matinale de l’entrepreneur », une tribune d’échange et de partage d’expérience entre entrepreneurs, qui en était à sa toute première édition.


Pour cette activité inaugurale, La Matinale des entrepreneurs s’est déroulée autour du thème « Développement économique et social de la région de Gbêkê: quelle contribution de l’entrepreneuriat local ? » avec comme invité principal le gérant de Distri-Centre et président de la délégation régionale de Gbêkê-Hambol de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-Côte d’Ivoire), Raymond Pierre Sauhi.


Ce dernier s’est réjoui de partager avec les membres du R2E et tous ceux qui ont répondu à l’invitation de cette organisation ses « expériences réussies » en matière d’entrepreneuriat afin de les orienter et les guider dans leur jeune carrière d’entrepreneur.


M. Sauhi, qui a retracé son parcours depuis la Shell jusqu’à la création de sa propre entreprise, a surtout insisté sur les qualités d’un bon entrepreneur. Selon lui, les atouts majeurs pour être un bon entrepreneur résident dans la rigueur, la persévérance et l’honnêteté. « Un entrepreneur qui passe tout son temps au tribunal n’a pas le temps d’entreprendre », a-t-il fait observer.


L’horticulteur de formation, devenu distributeur en téléphonie, a également insisté sur le fait que le bon entrepreneur doit savoir non seulement opérer le bon choix, mais aussi et surtout saisir les opportunités. Il doit aussi mettre ses collaborateurs en confiance en assurant leurs revenus ainsi que les charges de l’entreprise.


Le président de la R2E a traduit sa gratitude au président de la délégation régionale de la CCI-CI pour avoir accepté d’apporter son expérience à la jeune génération d’entrepreneurs de Bouaké qui sauront s’en servir pour progresser sur le « délicat chemin » de l’entrepreneuriat.


Dans son intervention, Assoua Patrice a, par ailleurs, précisé l’objectif de leur organisation qui se veut un cadre de rencontre des entrepreneurs de la région de Gbêkê pour échanger sur leur « quotidien pas du tout évident » et trouver des solutions par les partages d’expériences entre eux, mais aussi avec leurs collègues plus expérimentés.


Le premier responsable du R2E a également révélé que cette association a été mise en place pour aussi faire la promotion de l’entrepreneuriat dans la région de Gbêkê. « Cette organisation a aussi pour ambition de faire la promotion de l’entrepreneuriat et notre rêve est de voir d’ici à l’orée 2025-2030 une bonne génération de jeunes entrepreneurs qui ont compris la mentalité entrepreneuriale », a-t-il déclaré.


Il a expliqué la justesse de cette action par le fait que le tout n’est pas de lancer des programmes à coups de milliards, mais qu’il faut avoir des personnes capables de saisir ces opportunités pour se réaliser elles-mêmes et créer de la richesse et des emplois pour le développement harmonieux de la région de Gbêkê et de la Côte d’Ivoire toute entière.


Assoua Patrice veut pouvoir compter sur le soutien des autorités administratives et politiques de la région de même que celui des entreprises locales pour permettre à leur organisation de parvenir à ses fins.


(AIP)


rkk

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ