PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 26 septembre 2021 | Abidjan.net

Gestion rationnelle des polluants organiques persistants (Pop) : vers la validation des directives de l’échantillonnage et de l’analyse des diphénylethers polybromés en Côte d’Ivoire

© Abidjan.net Par FN
Atelier de validation des directives de l’échantillonnage et analyse de gestion rationnelle des produits chimiques
Abidjan le 23 septembre 2021. Le ministère de l’environnement et du développement durable a organisé ce jeudi, un atelier national de validation des directives de l’échantillonnage et analyse de gestion rationnelle des produits chimiques.

Le projet « Gestion rationnelle des Polluants Organiques Persistants (POP) Non-intentionnels et des PBDE (diphénylethers polybromés ) pour réduire leurs émissions du secteur des déchets industriels a organisé le 23 septembre 2021, un atelier à l’attention des acteurs impliqués dans le projet. 


L’objectif principal était de présenter aux autorités compétentes et aux acteurs de la filière d’équipements industriels notamment ceux impliqués dans la collecte, le démantèlement et le recyclage des DEEE et des VFV, une directive technique de l’échantillonnage des PBDE pour validation.


Pour Kodehi Gnahoré, Directeur de Cabinet adjoint du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, ces assises visent à atteindre des indicateurs de la composante (II).


« Il s’agit du renforcement des pratiques dans la gestion des équipements contenant les polluants organiques persistants. Aujourd’hui, nous traitons les directives sur l’échantillonnage et l’analyse d’un polluant organique persistant, cancérigène et qui avait été utilisé comme retardataire de flamme dans les équipements industriels. Ces directives sont élaborées pour donc permettre une gestion durable des polluants organiques persistants afin de parvenir à une politique de gestion écologiquement rationnelle des POP non-intentionnels issus du brûlage à ciel ouvert des équipements industriels et de leurs déchets. » , a-t-il expliqué.


Les participants ont pu passer en revue tout le document des directives qui leur ont été soumis afin d’y apporter leurs observations qui doteront le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable d’un document consensuel.


Ce projet UPOPCI a été approuvé par le FEM (Fonds pour l’Environnement Mondial) le 4 octobre 2019. Il a pour objectif d’apporter des solutions spécifiques à l’émission des PBDE et des dioxines et furanes, composés chimiques toxiques issus des matériaux plastiques contenu dans des véhicules en fin de vie et du brûlage à ciel ouvert des déchets électroniques.


Pour sa part, Mme Bakayoko Alimata Koné, point focal opérationnel du FEM (Fonds Mondial pour l’Environnement), a encouragé tous les acteurs impliqués sur le projet à fédérer les efforts pour l’atteinte des objectifs. Tout ceci dans la droite ligne de sauvegarde de l’environnement.


« Le FEM tient à réitérer ses efforts engagés pour aider la Côte d’Ivoire à mettre en œuvre des projets de réduction des rejets des Pop plus précisément par l’introduction des directives techniques au renforcement du secteur du recyclage des déchets électroniques et des véhicules en fin de vie et à la création d’opportunités d’affaires et d’investissement dans le secteur des déchets », a-t-elle signifié.


L’ONUDI est partenaire du MINEDD en tant qu’Agence d’exécution du projet UPOPCI. Cette collaboration se situe également dans une dimension de recherche de solutions pour la gestion saine des déchets industriels et l’émission des composés chimiques toxiques issus de matériaux plastiques comme le relate Tidiane Boye, le représentant résident. 


« Notre rôle en tant que partenaire du Gouvernement ivoirien est de soutenir des actions concrètes à l’endroit du secteur privé et de la société civile pour leur permettre de tirer profit des nombreuses opportunités qui existent dans les domaines tels que le recyclage, les services de promotion éco-technologiques. ».




Sercom

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ