PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 6 octobre 2021 | AIP

Une étude révèle les causes des violences en milieu universitaire

Deux organisations militant en faveur de la paix, Interpeace et Indigo, ont révélé les causes des violences en milieu universitaire lors de la restitution des résultats d’une étude participative sur les défis et opportunités pour la paix dans ces grandes écoles publiques.


Cette étude menée dans les universités de Cocody, Abobo et de Bouaké a pour objectif d’assurer une compréhension commune de la violence en milieu universitaire.


Elle révèle que la gouvernance institutionnelle des universités n’est pas suffisamment transparente et impartiale dans la redistribution des opportunités comme les bourses et l’accès aux ressources (les chambres et la restauration).


Ce qui induit la violence entre une frange d’étudiants lésés et certains considérés comme privilégiés. Des violences sont également suscitées autour du leadership entre étudiants pour le contrôle des décisions de l’université. Cette étude déplore également le fait que les violences universitaires restent impunies au grand désarroi des plus faibles.


La recherche participative conduite par Interpeace et Indigo vise à ressortir les facteurs de paix et de résilience à toutes les formes de violence, de renforcer et valoriser un leadership positif et une participation accrue de la jeunesse estudiantine à la culture de la paix et la réduction du lien qui permet aux partis politiques de mobiliser des étudiant(e)s à des fins de violences politiques.


« Ce projet est un projet pilote, il sera étendu à d’autres universités ivoirienne » a affirmé le chef de projet d’Indigo Cote d’Ivoire, Joël Kouassi.


(AIP)


kvm/bsb/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ