PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le dimanche 10 octobre 2021 | Abidjan.net

Diaspora : la culture burkinabè célébrée à Abidjan en novembre prochain

© Abidjan.net Par DR
Diaspora : la culture burkinabè célébrée à Abidjan en novembre prochain
La 1ère édition des ‘’72 heures du Burkina Faso à Abidjan’’, un événement culturel et économique pour la valorisation et la promotion des arts et culture burkinabè, se tiendra les 5, 6 et 7 novembre prochain dans la capitale ivoirienne, a annoncé le 6 octobre 2021, Laziz Sawadogo, président du Réseau des Jeunes Serviables de la Diaspora Burkinabè en Côte d’Ivoire (RJSB-CI).

La 1ère édition des ‘’72 heures du Burkina Faso à Abidjan’’, un événement culturel et économique pour la valorisation et la promotion des arts et culture burkinabè, se tiendra les 5, 6 et 7 novembre prochain dans la capitale ivoirienne, a annoncé le 6 octobre 2021, Laziz Sawadogo, président du Réseau des Jeunes Serviables de la Diaspora Burkinabè en Côte d’Ivoire (RJSB-CI).


Cette initiative de ce réseau vise, à l’en croire, à impulser un élan de patriotisme de plus de 3 millions de Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire pour la pérennisation des richesses culturelles de leur mère Patrie. 


« Aussi, le Réseau des Jeunes Serviables de la Diaspora Burkinabè en Côte d’Ivoire, voudrait participer aux efforts du gouvernement burkinabè pour la promotion des produits Made in Burkina » a-t-il ajouté.


Selon le programme communiqué par M. Sawadogo, outre l’ouverture officielle au palais de la culture, le premier jour (vendredi 5) sera meublé d’une exposition du made in Burkina, d’un concert traditionnel et d’un défilé de mode avec 15 stylistes et créateurs de mode, ivoiriens et Burkinabè de la diaspora.


Au 2ème jour, il y aura, dans l’après-midi, un match de gala opposant les anciennes gloires du Burkina face à leurs contemporains de la Côte d’Ivoire au stade Robert Champrou de Marcory, suivi, le soir au palais de la culture, par un concert géant, avec entre autres artistes Dez Altino, Awa Boussim, Kaya Woto, ou encore Malika la Slameuse.


Un dîner gala qui regroupera plus de 300 personnes triées sur le volet pour parler affaires, nouer des contacts et un concert d’Alif Naaba vont clore cette première édition.


« Les bénéfices tirés de cet événement serviront à construire des forages pour les populations déplacées du Burkina » a assuré Laziz Sawadogo qui compte relever ce grand challenge. « C’est pourquoi nous nous sommes entourés des jeunes de bonne volonté de jeunes de la diaspora » dira-t-il. 


Le président du réseau était entouré, pour l'occasion, du président du comité d’organisation, Made Yacoub Sawadogo, de la Pca du Scoop-ca arc-en-ciel Women Africa, Mme Amadou Zoungrana et du Secrétaire général du RJSB-CI, Badolo Idrissa.


Au moins 10.000 personnes sont attendues à ce rendez-vous de la culture burkinabé.


PR

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ