PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 20 octobre 2021 | AIP

La Reine des Baoulé prône la cohésion sociale à Sakassou

© AIP Par District de Yamoussoukro
Nanan Boigny N’dri 3 chez la reine des baoulés
A l’invitation de Nanan N’ga Tanon, successeur d’Abla Pokou sur le trône des Baoulés, Nanan Boigny N’Dri III, Chef du Canton Akoué était aux côtés de ses pairs des 39 Cantons du Royaume Baoulé le samedi 19 août 2017, à sakassou pour la journée de soutien au Président de la République.

Abidjan -La Reine des Baoulés, Sa Majesté Nanan Akoua Bony II, a échangé, lundi 18 octobre 2021, avec le conseil du royaume Baoulé dans la cour royale de Sakassou en présence de tous les chefs de cantons avec à leur tête Nanan N’Goran Koffi II, chefs des Faafouè.


Elle a exhorté, au cours de la rencontre tous les chefs de cantons Baoulé, à enseigner la cohésion, la paix et le vivre ensemble autour d’eux pour le développement social du peuple Baoulé et de toute la Côte d’Ivoire.


Selon le conseiller spécial du conseil du royaume Baoulé chargé de la veille stratégique, Louis Kouakou-Habonouan, la rencontre de concertation de la Reine vise un meilleur fonctionnement et une vie paisible dans le royaume.


A l’en croire, en réalité, le canton Oualèbo aurait pu être divisé en cinq cantons. Le fait d'abriter le siège du royaume constitue une des explications du maintien de son homogénéité. Le canton n'est pas une réalité sociologique Baoulé, mais une création de l'administration coloniale. Dans l'ordre traditionnel Baoulé, après le roi, viennent directement les chefs de tribu.


Pour M. Kouakou-Habonouan, contrairement à une certaine opinion, tous les Baoulés ne sont pas Ashanti d'origine.


Il faut distinguer les Baoulés Assabou, d'origine Ashanti, venus vers 1700, sous l'autorité de Nanan Abla Pokou, et les Baoulé Alanguiras, d'origine Denkyra, venus bien avant, à la suite de la victoire des Ashanti sur les Denkyras.


«L’unification du peuple Baoulé fut par un accord entre Nanan Abla Pokou et Nanan Alui N'Dohou, chef du canton Ano, représentant des peuples Alanguiras, afin d'éviter la résurgence du conflit Ashanti-Denkyira sur les nouvelles terres », a rappelé le conseiller spécial du conseil du royaume Baoulé.


On dénombre 1.609 villages Baoulés et 39 cantons qui constituent le royaume Baoulé.


Il s’agit des cantons Oualèbo, Faafouè, N'dranoua, saafouè, Kodê, N’Zipkli, Aïtou, Agba, Gblo, Goli, Ahaly, Bonou, N’Damé, Baoulé Elomouen, Ando, Fari, Soundo, Katiénou Nord, Abé, Satikran, Pepressou, Aïtou Sud, Ngban, Katiénou Sud, Akouè, Nanafouè, Ahali Saki, Oualèbo Sud, Badara, Nanafouè Sud, Faafouè Sud, Yaourè Sud, Ndranoua, Dohoun, Bendèkouassikro, Ayaou, Salé, Aïtou, N’Gban Sud, Yaourè Nord et Souamelé.


bsp/fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ